"Le hockey est devenu le modèle d'un sport qui est parti de zéro pour atteindre les sommets en une dizaine d'années. Il est désormais une source d'inspiration pour d'autres sports", reconnaît le meilleur joueur mondial de 2016. "Si les échanges se sont plutôt faits avec des individualités lors du dernier stage multidisciplinaire organisé début décembre à Belek par le Comité olympique belge, il en va autrement avec les basketteuses belges notamment. Les Belgian Cats sont très intéressées par ce que l'on fait et notre approche générale de notre sport", explique le Waterlootois, par ailleurs fort sollicité dans le monde de l'entreprise pour relater le parcours des Red Lions.

"Le football aussi est demandeur", poursuit-il. "Notre entraîneur Shane McLeod et moi-même sommes en contact avec Roberto Martinez, le coach des Diables Rouges, pour aller à leur rencontre dans le cadre de leur préparation à l'Euro. Je trouve cela 'top' de leur part. Cela veut dire qu'ils ne restent pas dans leur bulle, comme beaucoup s'imaginent, mais qu'ils s'intéressent à d'autres disciplines et sportifs belges."

"Le hockey est devenu le modèle d'un sport qui est parti de zéro pour atteindre les sommets en une dizaine d'années. Il est désormais une source d'inspiration pour d'autres sports", reconnaît le meilleur joueur mondial de 2016. "Si les échanges se sont plutôt faits avec des individualités lors du dernier stage multidisciplinaire organisé début décembre à Belek par le Comité olympique belge, il en va autrement avec les basketteuses belges notamment. Les Belgian Cats sont très intéressées par ce que l'on fait et notre approche générale de notre sport", explique le Waterlootois, par ailleurs fort sollicité dans le monde de l'entreprise pour relater le parcours des Red Lions. "Le football aussi est demandeur", poursuit-il. "Notre entraîneur Shane McLeod et moi-même sommes en contact avec Roberto Martinez, le coach des Diables Rouges, pour aller à leur rencontre dans le cadre de leur préparation à l'Euro. Je trouve cela 'top' de leur part. Cela veut dire qu'ils ne restent pas dans leur bulle, comme beaucoup s'imaginent, mais qu'ils s'intéressent à d'autres disciplines et sportifs belges."