Le double recordman de Belgique du 300 et du 400 mètres souffre d'un gros rhume depuis trois semaines qui est assimilé, selon lui, à une "pneumonie atypique". Toujours souffrant et sous anti-biotiques depuis 3 jours, Jonathan Borlée hésite à s'aligner ce week-end au meeting d'Hengelo (P-B) et reporterait sa rentrée à la Coupe d'Europe de Tallinn. Jonathan Borlée n'a pas pu profiter des effets positifs d'une excellente préparation hivernale. En délicatesse avec un ischio, il avait été contraint au forfait au meeting de rentrée à Tallahassee le 9 mai dernier. "Depuis lors ou presque, je souffre d'un rhume qui ne veut pas partir", a expliqué, la voix cassée, Jonathan Borlée mardi à Gembloux. "Le médecin parle d'un pneumonie atypique. "Je prends des antibiotiques depuis 3 jours pour guérir ce mal persistant mais ça n'est pas l'idéal pour l'entraînement et la récupération. Si le problème disparaît d'ici la fin de la semaine et si je peux faire une séance d'entraînement à fond, j'irai à Hengelo ce week-end. Mais je ne veux pas prendre de risque. Je reporterai donc ma rentrée, au besoin, à la Coupe d'Europe (21-22/06)."

Jonathan Borlée se sent plus que jamais capable de battre ses records nationaux (300 m en 31.87, 400 m en 44.43). "Je viserai une médaille individuelle à Zurich, ce qui ne saurait qu'être profitable pour notre relais national de 4x400 mètres."

Pas d'opération du coude prévue pour Kevin Borlée, en principe

Kevin Borlée s'est fracturé le radius et s'est déchirée les ligaments du coude gauche en tombant lourdement au passage du témoin en séries des relais mondiaux IAAF disputées à Nassau aux Bahamas les 24 mai dernier. Un test médical dans une semaine devrait confirmer la non-nécessité d'une opération. "Pour le moment, même si je n'ai que très peu de mobilité au niveau du coude gauche qui reste toutefois non plâtré, il n'est en principe pas question d'opération", a indiqué Kevin Borlée. "Je dois passer des examens mardi prochain mais il y a 80 à 90 % des chances que l'opération ne soit pas nécessaire. Je peux rouler droit sur un home trainer, en me tenant au cadre de la main droite. J'en ai pour au moins 15 jours sans pouvoir courir."

Si tout se passe bien au niveau de son coude, le champion d'Europe du 400 mètres en 2010 à Barcelone devra se contenter de 3 sorties internationales (Lausanne, Glasgow, Monaco) sur le tour de piste avant le rendez-vous européen de Zurich (12-17/08). "Je ne peux pas faire autrement. Il faudra orienter l'entraînement vers des choses plus spécifiques. C'est frustrant après toute cette préparation hivernale si bien réussie. Le tout est de tester calme et serein."

Le programme estival 2014 des frères Borlée

Le programme prévisionnel de Kevin, Jonathan et Dylan Borlée a été annoncé en marge de la conférence de presse chez leur sponsor Crelan, mardi à Gembloux. Dylan Borlée participera ce samedi au meeting de Duffel sur 400 mètres. Jonathan Borlée devrait quant à lui participer, si son problème respiratoire est résolu d'ici là, le 8 juin au meeting d'Hengelo (400 m). Suivra la Coupe d'Europe des Nations les 21 et 22 juin à Tallinn, en Estonie. Un stage d'entraînement suivra à Valbonne (France) du 23 juin au 4 juillet. Kevin Borlée sera aligné sur 400 m à la Diamond League de Lausanne (3/07), Jonathan disputera le 400 mètres à la Diamond League de Paris (5/07).

Une semaine plus tard, le 11 juillet, on retrouvera Kevin Borlée sur 200 mètres à la Diamond League de Glasgow, où Jonathan disputera le 400 mètres. On retrouvera les jumeaux sur 400 mètres à la Diamond League de Monaco (18/07). Dylan Borlée disputera quant à lui le 400 mètres de la Nuit de l'Athlétisme à Heusden (19/07), avant de s'aligner avec ses deux frères aux championnats de Belgique (26/-27/07).

Le groupe retournera à Valbonne du 28 juillet au 8 août pour un dernier stage préparatoire en vue de l'Euro de Zurich (12-17/08). S'en suivront la Diamond League de Zurich (28/08), le Mémorial Van Damme (5/09) et la Coupe Continentale IAAF à Marrakech les 13 et 14 septembre.

Olivia Borlée, dont le programme sur le long terme doit encore être précisé, est entre autres annoncée à la Flanders Cup d'Oordegem (5/07), sur 200 mètres au meeting d'Heusden (19/07) ainsi qu'aux championnats de Belgique. Elle entend par ailleurs essayer de se qualifier pour les championnats d'Europe de Zurich.

Le double recordman de Belgique du 300 et du 400 mètres souffre d'un gros rhume depuis trois semaines qui est assimilé, selon lui, à une "pneumonie atypique". Toujours souffrant et sous anti-biotiques depuis 3 jours, Jonathan Borlée hésite à s'aligner ce week-end au meeting d'Hengelo (P-B) et reporterait sa rentrée à la Coupe d'Europe de Tallinn. Jonathan Borlée n'a pas pu profiter des effets positifs d'une excellente préparation hivernale. En délicatesse avec un ischio, il avait été contraint au forfait au meeting de rentrée à Tallahassee le 9 mai dernier. "Depuis lors ou presque, je souffre d'un rhume qui ne veut pas partir", a expliqué, la voix cassée, Jonathan Borlée mardi à Gembloux. "Le médecin parle d'un pneumonie atypique. "Je prends des antibiotiques depuis 3 jours pour guérir ce mal persistant mais ça n'est pas l'idéal pour l'entraînement et la récupération. Si le problème disparaît d'ici la fin de la semaine et si je peux faire une séance d'entraînement à fond, j'irai à Hengelo ce week-end. Mais je ne veux pas prendre de risque. Je reporterai donc ma rentrée, au besoin, à la Coupe d'Europe (21-22/06)." Jonathan Borlée se sent plus que jamais capable de battre ses records nationaux (300 m en 31.87, 400 m en 44.43). "Je viserai une médaille individuelle à Zurich, ce qui ne saurait qu'être profitable pour notre relais national de 4x400 mètres." Pas d'opération du coude prévue pour Kevin Borlée, en principe Kevin Borlée s'est fracturé le radius et s'est déchirée les ligaments du coude gauche en tombant lourdement au passage du témoin en séries des relais mondiaux IAAF disputées à Nassau aux Bahamas les 24 mai dernier. Un test médical dans une semaine devrait confirmer la non-nécessité d'une opération. "Pour le moment, même si je n'ai que très peu de mobilité au niveau du coude gauche qui reste toutefois non plâtré, il n'est en principe pas question d'opération", a indiqué Kevin Borlée. "Je dois passer des examens mardi prochain mais il y a 80 à 90 % des chances que l'opération ne soit pas nécessaire. Je peux rouler droit sur un home trainer, en me tenant au cadre de la main droite. J'en ai pour au moins 15 jours sans pouvoir courir." Si tout se passe bien au niveau de son coude, le champion d'Europe du 400 mètres en 2010 à Barcelone devra se contenter de 3 sorties internationales (Lausanne, Glasgow, Monaco) sur le tour de piste avant le rendez-vous européen de Zurich (12-17/08). "Je ne peux pas faire autrement. Il faudra orienter l'entraînement vers des choses plus spécifiques. C'est frustrant après toute cette préparation hivernale si bien réussie. Le tout est de tester calme et serein."