Cette annonce n'est pas une réelle surprise. Timmers avait déjà laissé entendre qu'il ne nagerait plus en compétition au-delà de 2020. Les JO de Tokyo devaient être ses troisièmes et derniers Jeux après ceux de 2012 et 2016. Il n'annonce pas pour autant sa retraite des bassins et espère encore participer aux championnats d'Europe de Budapest cet été. Prévus du 11 au 24 mai, ils ont été reprogrammés du 17 au 30 août.

Timmers a transmis le message suivant :

"Le report des Jeux olympiques contrecarre mon plan établi il y a des années : tout donner une fois de plus aux Jeux, puis entamer un nouveau chapitre.

"Ma devise a toujours été : 'Ne vous laissez pas influencer par ce que vous ne contrôlez pas, concentrez-vous simplement sur ce que vous contrôlez vous-même'. Je veux maintenant garder ce slogan et ne pas m'écarter de ce plan.

"En d'autres termes : je ne participerai pas aux JO de Tokyo reportés en 2021. C'est un péché mortel mais je suis en paix avec lui, parce que je veux faire mes propres choix et c'est une décision réfléchie.

"Une vie de sportif de haut niveau n'est pas facile. Je me donne à 100% depuis des années. Dire non à beaucoup de choses afin d'être le meilleur possible dans la piscine, dans la bataille pour les centièmes.

Je demande beaucoup à mon entourage et à moi-même. Je vois à peine mes amis et ma famille, et je me réjouis de pouvoir enfin les voir davantage.

"Pourrait-il y avoir une autre année ? Si je le veux vraiment, et si c'est possible sur le plan pratique. Ce dernier point n'est pas facile, car mes plans à partir d'août 2020 sont déjà établis. Il est difficile de tout changer, mais surtout : je ne me sentirais pas à l'aise avec cela. Et je ne fais quelque chose que si je suis à 100%. Je ne peux essayer d'être le meilleur que si tout se passe bien à 100%. Sinon, je ne commence pas. Avec moi, c'est tout ou rien.

"J'ai tout donné pendant des années, et je continuerai à le faire pendant un certain temps. Ce n'est pas encore : 'j'arrête de nager'. Je vais participer aux championnats d'Europe, et j'espère donc qu'ils se dérouleront effectivement en août.

En octobre et novembre, je participerai probablement aussi à l'International Swimming League. Mes adieux ne sont donc prévus que dans 7 mois. Et après cela, il sera temps de s'arrêter de s'entraîner, et d'ouvrir un nouveau chapitre".

Cette annonce n'est pas une réelle surprise. Timmers avait déjà laissé entendre qu'il ne nagerait plus en compétition au-delà de 2020. Les JO de Tokyo devaient être ses troisièmes et derniers Jeux après ceux de 2012 et 2016. Il n'annonce pas pour autant sa retraite des bassins et espère encore participer aux championnats d'Europe de Budapest cet été. Prévus du 11 au 24 mai, ils ont été reprogrammés du 17 au 30 août. Timmers a transmis le message suivant : "Le report des Jeux olympiques contrecarre mon plan établi il y a des années : tout donner une fois de plus aux Jeux, puis entamer un nouveau chapitre. "Ma devise a toujours été : 'Ne vous laissez pas influencer par ce que vous ne contrôlez pas, concentrez-vous simplement sur ce que vous contrôlez vous-même'. Je veux maintenant garder ce slogan et ne pas m'écarter de ce plan. "En d'autres termes : je ne participerai pas aux JO de Tokyo reportés en 2021. C'est un péché mortel mais je suis en paix avec lui, parce que je veux faire mes propres choix et c'est une décision réfléchie. "Une vie de sportif de haut niveau n'est pas facile. Je me donne à 100% depuis des années. Dire non à beaucoup de choses afin d'être le meilleur possible dans la piscine, dans la bataille pour les centièmes.Je demande beaucoup à mon entourage et à moi-même. Je vois à peine mes amis et ma famille, et je me réjouis de pouvoir enfin les voir davantage. "Pourrait-il y avoir une autre année ? Si je le veux vraiment, et si c'est possible sur le plan pratique. Ce dernier point n'est pas facile, car mes plans à partir d'août 2020 sont déjà établis. Il est difficile de tout changer, mais surtout : je ne me sentirais pas à l'aise avec cela. Et je ne fais quelque chose que si je suis à 100%. Je ne peux essayer d'être le meilleur que si tout se passe bien à 100%. Sinon, je ne commence pas. Avec moi, c'est tout ou rien. "J'ai tout donné pendant des années, et je continuerai à le faire pendant un certain temps. Ce n'est pas encore : 'j'arrête de nager'. Je vais participer aux championnats d'Europe, et j'espère donc qu'ils se dérouleront effectivement en août.En octobre et novembre, je participerai probablement aussi à l'International Swimming League. Mes adieux ne sont donc prévus que dans 7 mois. Et après cela, il sera temps de s'arrêter de s'entraîner, et d'ouvrir un nouveau chapitre".