Pieter Timmers s'est qualifié pour la finale du 100 m nage libre des Jeux Olympiques de Rio, mardi. Il a claqué le 6e temps des demi-finales, terminant 3e de la seconde demi-finale en 48.14. Il bat ainsi son record de Belgique (48.22) qu'il détenait depuis les Mondiaux 2015 à Kazan.

L'Américain Nathan Adrian a été le plus rapide des demi-finales avec un chrono de 47.83. La finale aura lieu mercredi à 23h03, soit à 4h03 dans la nuit de mercredi à jeudi en Belgique. Glenn Surgeloose a été éliminé en séries avec le 19e temps (48.65).

"La qualification pour la finale plus belle que le record"

"Une qualification pour la finale et mon record amélioré de 8 centièmes", se réjouissait Timmers après la finale. "Le plus beau est d'être en finale. Je pourrais viser une médaille, c'est mieux qu'un record de Belgique". Timmers n'est pas étonné d'avoir battu son record national (48.22) qui datait des Mondiaux 2015 à Kazan. "Je savais que je pouvais claquer ce chrono. Quand on veut nager pour une médaille, il faut savoir tourner autour des 48.1". "Cela a été une très bonne course", poursuit le sprinter de 28 ans. "J'avais le sentiment que c'était sous contrôle, j'ai pu accélérer quand il le fallait. Je sentais que j'avais encore de l'énergie, c'est positif". Plus tard dans la soirée, Timmers doit encore nager la finale du 4x200 m nage libre avec la Belgique. "Espérons un beau résultat", dit-il. "Ainsi, je pourrai disputer la finale de demain avec un sentiment de satisfaction". La finale du 100 m est prévu mercredi. "Je pense que je peux faire quelque chose. Il faudra sans doute descendre sous les 48 secondes", conclut Timmers.