Auteur du quatrième temps des demi-finales, Timmers avait droit au couloir 6. Il virait en cinquième position à la mi-course (23.01). Il a ensuite reculé en septième position, à égalité avec l'Américain Nathan Adrian (48.31), le champion olympique de Londres en 2012.

Devant, le duel entre Zetao et McEvoy tournait à l'avantage du Chinois (47.84 contre 47.95). Grabich complète le podium (48.12). Le Canadien Santo Condorelli, 1er à mi-course, est quatrième (48.19) devant le Brésilien Marcelo Chierighini (48.27), le Russe Alexander Sukhorukov (48.28) et donc Adrian et Timmers. Timmers, 27 ans, avait porté son record de Belgique de 48.54 à 48.22 en demi-finales, mercredi.

Le nageur du Brabo, également détenteur du record national du 200m libre (1:47.01), était le deuxième Belge finaliste à Kazan après Louis Croenen, septième du 200m papillon mercredi. Tous les deux tenteront de qualifier le relais 4x200m libre aux Jeux de Rio vendredi.

Avec Belga

Auteur du quatrième temps des demi-finales, Timmers avait droit au couloir 6. Il virait en cinquième position à la mi-course (23.01). Il a ensuite reculé en septième position, à égalité avec l'Américain Nathan Adrian (48.31), le champion olympique de Londres en 2012. Devant, le duel entre Zetao et McEvoy tournait à l'avantage du Chinois (47.84 contre 47.95). Grabich complète le podium (48.12). Le Canadien Santo Condorelli, 1er à mi-course, est quatrième (48.19) devant le Brésilien Marcelo Chierighini (48.27), le Russe Alexander Sukhorukov (48.28) et donc Adrian et Timmers. Timmers, 27 ans, avait porté son record de Belgique de 48.54 à 48.22 en demi-finales, mercredi. Le nageur du Brabo, également détenteur du record national du 200m libre (1:47.01), était le deuxième Belge finaliste à Kazan après Louis Croenen, septième du 200m papillon mercredi. Tous les deux tenteront de qualifier le relais 4x200m libre aux Jeux de Rio vendredi.Avec Belga