Le budget des JO-2024 serait divisé en une partie opérationnelle (budget Cojo) de 3,2 milliards d'euros auxquels il faut retrancher 1,8 milliard apporté par le CIO soit un reliquat de 1,4 milliard d'euros.

L'autre partie serait destinée à la construction d'installations pérennes (piscine olympique, village, centre des médias) ou aux travaux d'accessibilité des transports et est évaluée dans le rapport à quelque 3 milliards d'euros, soit un total de 4,4 milliards d'euros.

Le budget des jeux Olympiques de Londres en 2012 a été d'environ 11 milliards d'euros. Le budget prévisionnel de ceux de Rio en 2016 est de 10,6 milliards d'euros. Tokyo, qui accueillera les JO 2020, a fixé son budget opérationnel (sans les infrastructures à construire) à 2,21 milliards d'euros.

Le budget des JO-2024 serait divisé en une partie opérationnelle (budget Cojo) de 3,2 milliards d'euros auxquels il faut retrancher 1,8 milliard apporté par le CIO soit un reliquat de 1,4 milliard d'euros. L'autre partie serait destinée à la construction d'installations pérennes (piscine olympique, village, centre des médias) ou aux travaux d'accessibilité des transports et est évaluée dans le rapport à quelque 3 milliards d'euros, soit un total de 4,4 milliards d'euros. Le budget des jeux Olympiques de Londres en 2012 a été d'environ 11 milliards d'euros. Le budget prévisionnel de ceux de Rio en 2016 est de 10,6 milliards d'euros. Tokyo, qui accueillera les JO 2020, a fixé son budget opérationnel (sans les infrastructures à construire) à 2,21 milliards d'euros.