Achab avait indiqué qu'il avait tiré les leçons de sa première participation olympique au Brésil. Il y avait commencé en tant que favori mais était rentré sans médaille, se classant cinquième. À Tokyo, il partait avec moins de pression sur les épaules, mais les choses ont mal tourné cette fois aussi. Jaouad Achab a indiqué qu'il avait été battu sur sa valeur par le Dominicain, pourtant estimé inférieur.

"C'est difficile à dire pour moi mais le meilleur a gagné aujourd'hui. Je pense que je suis bien meilleur que lui, mais malheureusement il a été meilleur aujourd'hui", a déclaré Achab, qui sait où son adversaire a pu faire la différence. "Je n'arrivais pas à trouver la bonne distance. Il m'a bien résisté. J'ai aussi eu des problèmes de rythme et de timing. C'est pourquoi j'ai fait des erreurs. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais peut-être pu le battre mais ça s'est bien passé trop vite."

Achab, tête de série n°6, affrontait pour la première fois Pie, onzième tête de série. "C'est un battant, il est très solide. Aujourd'hui, il a très bien combattu. Je ne suis pas surpris car je savais que ce serait un match difficile. C'est un bon athlète, il a eu de bons résultats dans le passé. Aujourd'hui, c'était le jour J et il s'est montré le meilleur. C'est aussi simple que cela".

Le taekwondoka belge a encore une chance d'être repris pour les repêchages, si d'aventure Pie se qualifiait pour la finale. "Je l'espère mais je ne pense pas car c'est un tirage difficile. En demi-finale, ce sera très difficile contre l'Anglais (deuxième tête de série Bradly Sinden) ou le Turc (Hakan Recber)".

Jaouad Achab, ancien numéro 1, a remporté des titres importants tels que la Coupe du monde et le Championnat d'Europe (en moins 63 kg) mais aux Jeux, cela ne semble pas fonctionner. "C'est un coup dur mais je dois l'accepter. La vie continue. À l'intérieur, ça fait très mal mais j'essaie de rester positif. Il n'y a pas d'autre option."

Achab avait indiqué qu'il avait tiré les leçons de sa première participation olympique au Brésil. Il y avait commencé en tant que favori mais était rentré sans médaille, se classant cinquième. À Tokyo, il partait avec moins de pression sur les épaules, mais les choses ont mal tourné cette fois aussi. Jaouad Achab a indiqué qu'il avait été battu sur sa valeur par le Dominicain, pourtant estimé inférieur. "C'est difficile à dire pour moi mais le meilleur a gagné aujourd'hui. Je pense que je suis bien meilleur que lui, mais malheureusement il a été meilleur aujourd'hui", a déclaré Achab, qui sait où son adversaire a pu faire la différence. "Je n'arrivais pas à trouver la bonne distance. Il m'a bien résisté. J'ai aussi eu des problèmes de rythme et de timing. C'est pourquoi j'ai fait des erreurs. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais peut-être pu le battre mais ça s'est bien passé trop vite." Achab, tête de série n°6, affrontait pour la première fois Pie, onzième tête de série. "C'est un battant, il est très solide. Aujourd'hui, il a très bien combattu. Je ne suis pas surpris car je savais que ce serait un match difficile. C'est un bon athlète, il a eu de bons résultats dans le passé. Aujourd'hui, c'était le jour J et il s'est montré le meilleur. C'est aussi simple que cela". Le taekwondoka belge a encore une chance d'être repris pour les repêchages, si d'aventure Pie se qualifiait pour la finale. "Je l'espère mais je ne pense pas car c'est un tirage difficile. En demi-finale, ce sera très difficile contre l'Anglais (deuxième tête de série Bradly Sinden) ou le Turc (Hakan Recber)". Jaouad Achab, ancien numéro 1, a remporté des titres importants tels que la Coupe du monde et le Championnat d'Europe (en moins 63 kg) mais aux Jeux, cela ne semble pas fonctionner. "C'est un coup dur mais je dois l'accepter. La vie continue. À l'intérieur, ça fait très mal mais j'essaie de rester positif. Il n'y a pas d'autre option."