Favorite aux barres asymétriques, agrès où elle est championne du monde en titre, Nina Derwael a connu une drôle de journée. Tombée en début d'exercice en tentant son Derwael-Fenton, elle a dû se contenter de la quatrième place. Mais la Trudonnaire de 19 ans a rapidement retrouvé toutes ses capacités, physiques et de concentration.

Quelques minutes après sa chute, elle a été capable de signer une prestation aboutie et convaincante à la poutre afin de remporter la médaille d'or. Et ainsi venir atténuer l'amertume laissée par une inhabituelle chute.

Deux autres Belges étaient en compétition dimanche. Le très jeune pistard Fabio Van den Bossche, 18 ans à peine et 4e de la Madison samedi soir tard, est revenu dès dimanche matin sur le vélodrome de la Minsk Arena pour y disputer l'omnium. Un peu en retrait dans les deux premières courses, le scratch et la tempo, il a ensuite pris la troisième place de l'élimination et de la course aux points, terminant à la 6e place finale.

Dernier Belge à entrer en lice à Minsk, le karatéka Jess Rosiello, engagé en moins de 67 kg, n'a pas été capable de s'extirper d'une poule assez relevée. Il a d'abord partagé l'enjeu (0-0) face au Turc Burak Uygur, 3e mondial, avant de s'incliner 2-3 devant le Monténégrin Mario Hodzic (WKF 22) et 0-3 devant l'Italien Luca Maresca (WKF 6).

Le Team Belgium repartira lundi en Belgique avec six médailles dans ses valises dont quatre en or grâce au judoka Matthias Casse (-81 kg), la gymnaste Nina Derwael (poutre) et l'équipe féminine de gymnastique acrobatique (dynamique et concours général) ainsi qu'une d'argent (statique). Le judoka Jorre Verstraeten a lui décroché le bronze en moins de 60 kg. Il y a quatre ans, la Belgique, représentée par 117 athlètes, avait glané 11 médailles (4 en or, 4 en argent, 3 en bronze).