Vice-championne d'Europe à cet agrès, Derwael avait réalisé le sixième score des qualifications (13,766). Elle a obtenu une note légèrement plus basse en finale en raison de quelques déséquilibres durant son exercice (13,466). Lors des précédents Mondiaux, à Montréal en 2017, Nina Derwael avait terminé 23e en qualifications à cet agrès.

Dernière gymnaste à présenter son exercice en finale, la Chinoise Liu Tingting, 18 ans, a dépassé tout le monde et s'est imposée (14,533). La Canadienne Anne-Marie Padurariu (14,100) a pris la deuxième place. Double championne du monde, en 2014 et 2015, et meilleur score des qualifications (14,800), l'Américaine Simone Biles a dû se contenter de la troisième place après quelques déséquilibres (13,600).

Vendredi, Derwael est devenue championne du monde aux barres asymétriques. Jeudi, elle avait terminé quatrième du concours général. Derwael est double championne d'Europe en titre aux barres asymétriques. En 2017, elle avait décroché le bronze.