Première des qualifications, avec 13.566 points, dans cet exercice dont elle est la vice-championne d'Europe, et 4e des Mondiaux de l'an dernier, elle a été la première à entrer en lice. Elle a présenté en finale un exercice de difficulté 5.2 et obtenu 8.433 pour son exécution et un total de 13.633. Elle n'a été devancée que par la Chinoise Qi Li (14.333), dont le programme était d'une difficulté supérieure (6.0) mais dont la réalisation a été jugée moins bonne 8.333. La Française Marine Boyer (13.333) est montée sur la 3e marche du podium.

La Sportive belge de l'année 2018 et lauréate du Trophée National du Mérite Sportif, avait déjà gagné l'or aux barres asymétriques dans cette étape de la Coupe du monde en 2018 et pris le bronze à la poutre.

Le prochain grand objectif de Nina Derwael (TK Sta Paraat Hasselt), qui fête ses 19 ans mardi, sera l'Euro individuel de Szczecin en Pologne (10-14 avril). Elle y visera en particulier un 3e titre consécutif aux barres asymétriques.