Les favoris assurent l'essentiel

Les Boston Celtics, premiers de la Conférence Est juste devant les Cavaliers de LeBron James, n'ont connu aucune difficulté sur le terrain des Knicks de New York, en roue libre depuis plusieurs semaines. Le meneur-star de la franchise Isaiah Thomas a inscrit 19 points et donné 6 passes décisives.

Les Cavaliers ont battu plus difficilement les Pacers de l'Indiana, 135-130 après prolongations, avec un James monstrueux en triple-double (41 points, 16 rebonds et 11 assists). De son côté, l'ailier d'Indiana Paul George a réussi une tout aussi belle performance, à 42 points, 9 rebonds et 9 passes, très proche du triple-double.

Golden State vient de signer sa 11e victoire consécutive en venant facilement à bout de Washington, 139-115. Stephen Curry, très en forme, a marqué 42 points et donné 8 assists.

Les Spurs de San Antonio ont quelque peu douté face au Jazz de l'Utah mais s'imposent finalement 109-103. La soirée a surtout été marquée par les bonnes performances des "frenchies". Pour Utah, Gobert s'est offert un nouveau double-double à 19 points et 14 rebonds, Boris Diaw a lui aussi marqué 19 points. De l'autre côté, Tony Parker atteint les 21 points et a donné 5 assists.

Houston, 3e à l'Ouest, s'est imposé sur le parquet de Phoenix, bons derniers de sa Conférence (116-123) sans James Harden.

Westbrook tout proche de faire tomber le record de Robertson

Malgré la défaite du Thunder face aux Hornets de Michael Jordan, Russell Westbrook a une nouvelle fois réussi un triple-double (son 40e), avec 40 points, 13 rebonds et 10 passes décisives. Le meilleur marqueur du Championnat 2016-17 vient d'enchaîner six "triples" consécutifs, dont cinq avec au moins 30 points. Il ne lui en manque plus qu'un pour égaler le record d'Oscar Robertson qui, lors de la saison 1961-62, en avait réussi 41 sous le maillot des Cincinnati Royals. Il reste encore au meneur américain et son équipe six matchs de saison régulière pour parvenir à égaler, voire à battre le vieux record de Robertson.

A noter que Chicago pointe à la 7ème place après sa 4e victoire de rang, qualificative pour les Play-Offs.

Le classement

À l'Est, Boston est en tête devant Cleveland. Les Raptors sont 3ème, Washington 4e, Milwaukee 5e, Atlanta 6e, les Bulls 7e et Miami 8e.

À l'Ouest, Golden State mène toujours la danse devant les Spurs, Houston, Utah, les Clippers, Oklahoma, Memphis et Portland.

Les Boston Celtics, premiers de la Conférence Est juste devant les Cavaliers de LeBron James, n'ont connu aucune difficulté sur le terrain des Knicks de New York, en roue libre depuis plusieurs semaines. Le meneur-star de la franchise Isaiah Thomas a inscrit 19 points et donné 6 passes décisives.Les Cavaliers ont battu plus difficilement les Pacers de l'Indiana, 135-130 après prolongations, avec un James monstrueux en triple-double (41 points, 16 rebonds et 11 assists). De son côté, l'ailier d'Indiana Paul George a réussi une tout aussi belle performance, à 42 points, 9 rebonds et 9 passes, très proche du triple-double.Golden State vient de signer sa 11e victoire consécutive en venant facilement à bout de Washington, 139-115. Stephen Curry, très en forme, a marqué 42 points et donné 8 assists. Les Spurs de San Antonio ont quelque peu douté face au Jazz de l'Utah mais s'imposent finalement 109-103. La soirée a surtout été marquée par les bonnes performances des "frenchies". Pour Utah, Gobert s'est offert un nouveau double-double à 19 points et 14 rebonds, Boris Diaw a lui aussi marqué 19 points. De l'autre côté, Tony Parker atteint les 21 points et a donné 5 assists.Houston, 3e à l'Ouest, s'est imposé sur le parquet de Phoenix, bons derniers de sa Conférence (116-123) sans James Harden. Malgré la défaite du Thunder face aux Hornets de Michael Jordan, Russell Westbrook a une nouvelle fois réussi un triple-double (son 40e), avec 40 points, 13 rebonds et 10 passes décisives. Le meilleur marqueur du Championnat 2016-17 vient d'enchaîner six "triples" consécutifs, dont cinq avec au moins 30 points. Il ne lui en manque plus qu'un pour égaler le record d'Oscar Robertson qui, lors de la saison 1961-62, en avait réussi 41 sous le maillot des Cincinnati Royals. Il reste encore au meneur américain et son équipe six matchs de saison régulière pour parvenir à égaler, voire à battre le vieux record de Robertson. A noter que Chicago pointe à la 7ème place après sa 4e victoire de rang, qualificative pour les Play-Offs.