Les Celtics se sont fait peur après avoir galvaudé une avance de 20 points sur des Knicks qui évoluaient sans leur 6e homme de luxe, JR Smith, suspendu. Dans la prolongation, Jason Terry a fait la différence pour les hommes en Vert, y inscrivant 9 de ses 18 points. Côté new yorkais, Carmelo Anthony a fait un match contrasté, parvenant à inscrire 36 points au final mais en ratant tout de même 25 de ses 35 tirs (avec un 0/7 à trois points) et perdant 7 ballons. Sa franchise reste toutefois en position confortable avec une avance de 3-1 dans la série et la prochaine rencontre à disputer au Madison Square Garden mercredi.

Pour les Lakers, cette saison 2012-2013 aura été un cauchemar de bout en bout. Avant même le début du championnat, la brillante équipe californienne était annoncée comme un des favoris au titre final après les recrutements de Dwight Howard et Steve Nash notamment. Mais les Lakers ne se sont jamais vraiment trouvés. Seule satisfaction pour les fans, leur star de toujours, Kobe Bryant, disputait probablement le meilleur basket de sa carrière à 34 ans. Sa blessure en fin de saison régulière avait déjà presque mis fin aux maigres espoirs de briller en Play-offs et, après avoir péniblement accroché une place pour le tour final, les Californiens se sont fait balayer 4-0 par les San Antonio Spurs.

La dernière manche disputée à Los Angeles a été expédiée 82-103 par les hommes de Gregg Popovich. Tony Parker a marqué 23 points en 26 minutes, profitant bien d'un backcourt des Lakers décimé par les blessures. Outre Bryant, Steve Blake, Steve Nash et Jodie Meeks étaient indisponibles, de même que Metta World Peace.

Si San Antonio, favori à l'Ouest pour se hisser en finale NBA, est déjà au second tour, le candidat de l'Est va pouvoir se reposer également. Miami Heat, privé de Dwyane Wade, a en effet dominé les Milwaukee Bucks pour le quatrième match d'affilée. Le Heat s'impose 77-88 avec un LeBron James à 30 points, 8 rebonds et 7 assists et un Ray Allen encore bien en forme avec quatre tirs à trois points en sept tentatives pour 16 points inscrits.

Enfin, dans la dernière rencontre de la soirée, Les Warriors de Golden State ont pu conserver l'avantage du terrain repris à leurs adversaires de ce premier tour, les Denver Nuggets. Les Warriors se sont imposés 115-101 et mènent désormais 3-1 dans cette série. Golden State comptait déjà 19 points d'avance à la fin du troisième quart-temps. L'arrière Stephen Curry a d'ailleurs explosé dans cette période, plantant 22 de ses 31 points pour l'équipe d'Oakland alors que Jarrett Jack fini le match avec 21 points et 9 passes décisives. Les Nuggets n'ont plus droit à l'erreur pour leur retour dans le Colorado prévu mardi soir.

Les Celtics se sont fait peur après avoir galvaudé une avance de 20 points sur des Knicks qui évoluaient sans leur 6e homme de luxe, JR Smith, suspendu. Dans la prolongation, Jason Terry a fait la différence pour les hommes en Vert, y inscrivant 9 de ses 18 points. Côté new yorkais, Carmelo Anthony a fait un match contrasté, parvenant à inscrire 36 points au final mais en ratant tout de même 25 de ses 35 tirs (avec un 0/7 à trois points) et perdant 7 ballons. Sa franchise reste toutefois en position confortable avec une avance de 3-1 dans la série et la prochaine rencontre à disputer au Madison Square Garden mercredi. Pour les Lakers, cette saison 2012-2013 aura été un cauchemar de bout en bout. Avant même le début du championnat, la brillante équipe californienne était annoncée comme un des favoris au titre final après les recrutements de Dwight Howard et Steve Nash notamment. Mais les Lakers ne se sont jamais vraiment trouvés. Seule satisfaction pour les fans, leur star de toujours, Kobe Bryant, disputait probablement le meilleur basket de sa carrière à 34 ans. Sa blessure en fin de saison régulière avait déjà presque mis fin aux maigres espoirs de briller en Play-offs et, après avoir péniblement accroché une place pour le tour final, les Californiens se sont fait balayer 4-0 par les San Antonio Spurs. La dernière manche disputée à Los Angeles a été expédiée 82-103 par les hommes de Gregg Popovich. Tony Parker a marqué 23 points en 26 minutes, profitant bien d'un backcourt des Lakers décimé par les blessures. Outre Bryant, Steve Blake, Steve Nash et Jodie Meeks étaient indisponibles, de même que Metta World Peace. Si San Antonio, favori à l'Ouest pour se hisser en finale NBA, est déjà au second tour, le candidat de l'Est va pouvoir se reposer également. Miami Heat, privé de Dwyane Wade, a en effet dominé les Milwaukee Bucks pour le quatrième match d'affilée. Le Heat s'impose 77-88 avec un LeBron James à 30 points, 8 rebonds et 7 assists et un Ray Allen encore bien en forme avec quatre tirs à trois points en sept tentatives pour 16 points inscrits. Enfin, dans la dernière rencontre de la soirée, Les Warriors de Golden State ont pu conserver l'avantage du terrain repris à leurs adversaires de ce premier tour, les Denver Nuggets. Les Warriors se sont imposés 115-101 et mènent désormais 3-1 dans cette série. Golden State comptait déjà 19 points d'avance à la fin du troisième quart-temps. L'arrière Stephen Curry a d'ailleurs explosé dans cette période, plantant 22 de ses 31 points pour l'équipe d'Oakland alors que Jarrett Jack fini le match avec 21 points et 9 passes décisives. Les Nuggets n'ont plus droit à l'erreur pour leur retour dans le Colorado prévu mardi soir.