LeBron James: "C'est une claque en pleine figure." Giannis Antetokounmpo: "Énergie et enthousiasme: zéro!" Deux des plus grandes stars des parquets n'ont pas apprécié que la NBA organise sa grand-messe annuelle. Elle était initialement programmée à Indiana, mais avait été annulée. En pleine pandémie, il était trop risqué de rassembler 24 joueurs issus de bulles différentes. Mais début février, la NBA a changé de cap et a décidé de mettre quand même sur pied un All-Star Game, le dimanche 7 mars à Atlanta, pendant le break de mi-parcours de cette saison régulière raccourcie à 72 matches.
...

LeBron James: "C'est une claque en pleine figure." Giannis Antetokounmpo: "Énergie et enthousiasme: zéro!" Deux des plus grandes stars des parquets n'ont pas apprécié que la NBA organise sa grand-messe annuelle. Elle était initialement programmée à Indiana, mais avait été annulée. En pleine pandémie, il était trop risqué de rassembler 24 joueurs issus de bulles différentes. Mais début février, la NBA a changé de cap et a décidé de mettre quand même sur pied un All-Star Game, le dimanche 7 mars à Atlanta, pendant le break de mi-parcours de cette saison régulière raccourcie à 72 matches. Pas de semaine de vacances pour les vedettes, donc, alors qu'elles avaient accepté d'entamer la saison le 22 décembre et non en janvier. La raison: 500 millions de dollars, essentiellement issus des droits TV. Pourtant, la trêve entre la fin de la finale des derniers play-offs, en octobre, et le début de la nouvelle saison n'avait déjà jamais été aussi courte: à peine 72 jours, du moins pour les finalistes, dont les Lakers de... LeBron James. D'où ses critiques. D'autres joueurs invoquent surtout les risques sanitaires. La NBA compte les minimiser en créant une mini-bulle, comme l'année passée pendant les play-offs à Orlando. La NBA affirme qu'ainsi, les All Stars vont même courir moins de risque d'infection que leur 458 collègues. Pendant le break, ils peuvent en effet prendre des vacances dans tout le pays, moyennant un test quotidien. Les All Stars, eux, vont passer la semaine précédente en quarantaine. Le 6 mars, ils seront conduits à Atlanta dans des avions privés payés par la NBA et retourneront immédiatement chez eux après le match. Ils seront testés à plusieurs reprises pendant leur court séjour et ne pourront quitter leur hôtel que pour le match. Les événements et autres festivités qui accompagnent généralement le match sont annulés. Les basketteurs peuvent inviter quatre amis ou membres de leur famille, qui sont soumis au même régime strict. Ils seront les seuls spectateurs présents dans la State Farm Arena. Adam Silver, le patron de la NBA, a justifié la tenu de l'événement en ces termes: "C'est le principal événement de l'année pour les supporters. Cette tradition de septante ans n'a été interrompue qu'une seule fois, durant la grève de 1999. Nous voulons la respecter." La vraie raison? Les dollars, évidemment. La publicité rapporterait environ soixante millions à la chaîne télévisée TNT. Le All-Star Game est un des événements NBA les plus suivis aux États-Unis et il est retransmis dans le monde entier. Une nuance toutefois: les rentrées publicitaires ont toujours été générées sur l'ensemble du All-Star Weekend, soit trois soirées, alors que cette fois, tous les événements sportifs se déroulent en une soirée: le skills challenge et le 3-point contest avant le All-Star Game, le slam dunk contest pendant la mi-temps. À Atlanta, ce qui ne relève pas du hasard, puisque TNT y est basée, ce qui facilite la production TV. Pour amadouer le grand public, la NBA et le syndicat des joueurs vont faire un don de 2,5 millions de dollars aux Historically Black Colleges and Universities (HBCUs), au traitement des personnes atteintes par le coronavirus et à la sensibilisation au vaccin parmi la population noire, très touchée aux USA. Sur le plan sportif, le match se joue selon le format Elam Ending. Chacun des trois premiers quart-temps est un mini-match avec un décompte séparé des points. On les additionne avant le dernier quart-temps et on ajoute ensuite 24 points au score de l'équipe qui mène (en hommage à Kobe Bryant, décédé il y a quelques mois) pour déterminer le nombre de points à atteindre pour décrocher la victoire. L'équipe qui atteint ce nombre en premier remporte ce All-Star Game historique.