L'arrière Avery Bradley a réalisé son meilleur match en play-offs avec 29 points personnels, dont 25 avant la pause avec un impressionnant 10/13 aux tirs et 4/5 à 3 points. Il a éclipsé Isaiah Thomas (18 points) alors que le pivot Al Horford était d'une redoutable efficacité (19 pts, à du 8/9 aux tirs, 7 ass, 6 rbs en 28 minutes). Boston a aussi trouvé la faille dans la défense adverse en rentrant 16 tirs sur 33 à 3 points.

Le marquoir fila de 0-4 à 16-4 et indiquait 33-21 après douze minutes et 67-51 à la pause. Washington n'est jamais parvenu à menacer Boston. John Wall (21 pts) et Bradley Beal (16 pts), les habituels leaders des Wizards, n'ont pas réussi à enflammer leurs partenaires.

Washington compte sur la 6e rencontre à domicile vendredi pour établir la parité dans la série. En neuf rencontres disputées cette saison, Wizards et Celtics ont toujours imposé leurs vues dans leurs salles. Une éventuelle 7e rencontre se jouerait lundi à Boston.

L'arrière Avery Bradley a réalisé son meilleur match en play-offs avec 29 points personnels, dont 25 avant la pause avec un impressionnant 10/13 aux tirs et 4/5 à 3 points. Il a éclipsé Isaiah Thomas (18 points) alors que le pivot Al Horford était d'une redoutable efficacité (19 pts, à du 8/9 aux tirs, 7 ass, 6 rbs en 28 minutes). Boston a aussi trouvé la faille dans la défense adverse en rentrant 16 tirs sur 33 à 3 points. Le marquoir fila de 0-4 à 16-4 et indiquait 33-21 après douze minutes et 67-51 à la pause. Washington n'est jamais parvenu à menacer Boston. John Wall (21 pts) et Bradley Beal (16 pts), les habituels leaders des Wizards, n'ont pas réussi à enflammer leurs partenaires. Washington compte sur la 6e rencontre à domicile vendredi pour établir la parité dans la série. En neuf rencontres disputées cette saison, Wizards et Celtics ont toujours imposé leurs vues dans leurs salles. Une éventuelle 7e rencontre se jouerait lundi à Boston.