Avec la venue de sa première fille, Jutta, il y a près de trois semaines, Timmers a vécu une période intense. "J'ai eu des séances d'entraînements assez lourdes mais depuis la venue du bébé, j'ai raté quelques jours. Mon sommeil a également été perturbé", a raconté le sociétaire du BRABO.

"Malgré tout ça, je me sens bien, j'ai réalisé de bons temps, parfois meilleurs que l'année passée", a-t-il ajouté. Cependant, Timmers n'a pas pu observer une période de repos comme celle avant les Jeux de Rio, ce qui pourrait lui causer préjudice.

L'Anversois s'alignera finalement sur trois distances à Budapest, le 50m, le 100m et le 200m nage libre. Il commencera par le 200m, qu'il utilisera comme un échauffement. "Ce sera une mise en route en conditions réelles, je ne compte pas aller plus loin que les séries, même si je suis qualifié", a-t-il avoué. Viendra ensuite le 100m, sa distance favorite, avant de ponctuer ses Mondiaux par la longueur.

Ce choix s'explique en partie par l'absence de relais belge dans la capitale hongroise. "Je pense que si le relais s'était qualifié, je n'aurais pas fait le 200m. C'est dommage de ne pas avoir d'équipe belge mais tout le monde n'a pas été très bon aux championnats de Belgique."

Pieter Timmers aborde la compétition sans pression. "Je n'ai pas de réels objectifs et sûrement pas celui de ramener une médaille, même si je vais tout donner pour y parvenir. Je sais que je dois rester réaliste, surtout au regard des dernières semaines", a-t-il concédé.

Le Belge, 7e du 100m libre à Kazan en 2015, est donc un trois membres de la délégation belge à Budapest avec Kimberly Buys et Louis Croenen. "C'est la première fois que nous sommes si peu, c'est dommage évidemment car l'ambiance en prend un coup, surtout sans relais", a ponctué Timmers.

Timmers débutera ses Mondiaux le lundi 24 juillet avec les séries du 200m libre. Il s'alignera ensuite sur l'hectomètre, dont les séries sont prévues le 26 juillet avant une éventuelle finale le lendemain. Il ponctuera ses Mondiaux par le 50m, prévu les 28 et 29 juillet.