Pour continuer à s'entraîner dans les meilleures conditions, Nafissatou Thiam a installé une salle de musculation dans son garage et peut encore bénéficier des quatre centres ADEPS encore ouverts pour les sportifs de haut niveau. "On doit se rendre dans un centre spécifique en fonction de notre sport. Toutes les mesures de précaution sont prises et les entrées sont limitées. Cela fait du bien de pouvoir s'entraîner sur la piste et c'est rassurant de pouvoir le faire sans prendre de risque par rapport à sa santé. Il faut rester positif et trouver des solutions", a expliqué Nafi Thiam dans une vidéo postée sur son compte Instagram.

Championne olympique de l'heptathlon à Rio en 2016, Thiam espère pouvoir défendre son titre à Tokyo cet été car la tenue des Jeux Olympiques est remise en question. "Honnêtement, je ne prends pas position car je ne sais pas de quoi demain sera fait. J'ai envie d'y être et j'espère que les Jeux pourront avoir lieu mais dans le respect de la santé et du bien-être de la population."

L'athlète de 25 ans s'est également exprimée par rapport aux dernières mesures prises par le gouvernement. "Respectez les mesures car les choses doivent évoluer dans le bon sens. J'espère que les choses vont s'arranger. Je sais que je ne suis pas à plaindre et je pense à tous les restaurateurs et les indépendants qui vivent une période difficile."

Pour continuer à s'entraîner dans les meilleures conditions, Nafissatou Thiam a installé une salle de musculation dans son garage et peut encore bénéficier des quatre centres ADEPS encore ouverts pour les sportifs de haut niveau. "On doit se rendre dans un centre spécifique en fonction de notre sport. Toutes les mesures de précaution sont prises et les entrées sont limitées. Cela fait du bien de pouvoir s'entraîner sur la piste et c'est rassurant de pouvoir le faire sans prendre de risque par rapport à sa santé. Il faut rester positif et trouver des solutions", a expliqué Nafi Thiam dans une vidéo postée sur son compte Instagram. Championne olympique de l'heptathlon à Rio en 2016, Thiam espère pouvoir défendre son titre à Tokyo cet été car la tenue des Jeux Olympiques est remise en question. "Honnêtement, je ne prends pas position car je ne sais pas de quoi demain sera fait. J'ai envie d'y être et j'espère que les Jeux pourront avoir lieu mais dans le respect de la santé et du bien-être de la population."L'athlète de 25 ans s'est également exprimée par rapport aux dernières mesures prises par le gouvernement. "Respectez les mesures car les choses doivent évoluer dans le bon sens. J'espère que les choses vont s'arranger. Je sais que je ne suis pas à plaindre et je pense à tous les restaurateurs et les indépendants qui vivent une période difficile."