Lorenzo, qui possédait 23 points d'avance sur son compatriote Dani Pedrosa (Honda) avant le départ a bénéficié de la chute du Catalan au deuxième tour pour inscrire un deuxième titre en MotoGP à son palmarès après celui obtenu en 2010.

L'Australien Stoner, champion 2011, a perdu son titre au même moment mais a gagné son pari de vaincre une dernière fois devant son public avant de prendre sa retraite sportive dans trois semaines à l'issue de la saison.

Intouchable pendant tous les essais et les qualifications, Stoner a cependant terminé le premier tour en troisième position après le départ le plus prompt de Lorenzo suivi de Pedrosa. Au deuxième tour, Pedrosa, prenait la tête avant de chuter quelques virages plus tard après avoir élargi sa trajectoire et roulé sur une portion sale de la piste.

Dans ce contexte, Lorenzo était virtuellement champion et n'a pas résisté longtemps à la montée en puissance de Stoner qui prenait la direction des opérations et devait rester en tête jusqu'au drapeau à damiers.

Avec le Britannique Cal Crutchlow (Yamaha) bien installé à la troisième place - qu'il conservera jusqu'à la fin s'offrant son deuxième podium de la saison - la bagarre pour la 4e position aura mis au prise pendant toute la durée de la course l'Allemand Stefan Bradl (Honda), l'Espagnol Alvaro Bautista (Honda) et l'Italien Andrea Dovizioso (Yamaha). C'est finalement ce dernier qui complétera le succès de l'écurie française Tech3 en finissant derrière son coéquipier Crutchlow.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Lorenzo, qui possédait 23 points d'avance sur son compatriote Dani Pedrosa (Honda) avant le départ a bénéficié de la chute du Catalan au deuxième tour pour inscrire un deuxième titre en MotoGP à son palmarès après celui obtenu en 2010. L'Australien Stoner, champion 2011, a perdu son titre au même moment mais a gagné son pari de vaincre une dernière fois devant son public avant de prendre sa retraite sportive dans trois semaines à l'issue de la saison. Intouchable pendant tous les essais et les qualifications, Stoner a cependant terminé le premier tour en troisième position après le départ le plus prompt de Lorenzo suivi de Pedrosa. Au deuxième tour, Pedrosa, prenait la tête avant de chuter quelques virages plus tard après avoir élargi sa trajectoire et roulé sur une portion sale de la piste. Dans ce contexte, Lorenzo était virtuellement champion et n'a pas résisté longtemps à la montée en puissance de Stoner qui prenait la direction des opérations et devait rester en tête jusqu'au drapeau à damiers. Avec le Britannique Cal Crutchlow (Yamaha) bien installé à la troisième place - qu'il conservera jusqu'à la fin s'offrant son deuxième podium de la saison - la bagarre pour la 4e position aura mis au prise pendant toute la durée de la course l'Allemand Stefan Bradl (Honda), l'Espagnol Alvaro Bautista (Honda) et l'Italien Andrea Dovizioso (Yamaha). C'est finalement ce dernier qui complétera le succès de l'écurie française Tech3 en finissant derrière son coéquipier Crutchlow. Sportfootmagazine.be, avec Belga