"Avec cette équipe on a toutes les bonnes cartes en mains pour gagner", présume le sélectionneur Joël Smets. "Seule la victoire me comblerait dans ces conditions. Un autre résultat serait décevant. La meilleure équipe sur le papier doit en effet aussi être la meilleure sur le terrain selon moi. Maintenant je ne dis pas que ce sera facile, bien au contraire. Les Américains devront certes s'adapter au circuit, mais seront sûrement très dangereux. Attention aussi aux Néerlandais Marc de Reuver et surtout Jeffrey Herlings, spécialistes des sables, ainsi qu'aux Allemands Max Nagl et Ken Roczen, champion du monde en MX2. La France me paraît par ailleurs le meilleur des outsiders".

"Mais je le répète, avec Clément (2e du Mondial MX1), Jeremy (3e en MX2) et Ken (5e en MX1), notre brelan d'as est a priori imparable. Même s'ils ont tous les trois dû surmonter quelques pépins physiques aujourd'hui oubliés ou presque, ces derniers temps. L'avantage de jouer est domicile devant nos supporters et le Prince Philippe est également un gros atout à mes yeux", conclut Joël Smets.

Clément Desalle, qui était blessé à la main depuis le GP d'Angleterre, n'a (pratiquement) plus mal. Ken De Dycker n'est plus grippé, et le genou de Jeremy Van Horebeek semble (à peu près) ok.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Avec cette équipe on a toutes les bonnes cartes en mains pour gagner", présume le sélectionneur Joël Smets. "Seule la victoire me comblerait dans ces conditions. Un autre résultat serait décevant. La meilleure équipe sur le papier doit en effet aussi être la meilleure sur le terrain selon moi. Maintenant je ne dis pas que ce sera facile, bien au contraire. Les Américains devront certes s'adapter au circuit, mais seront sûrement très dangereux. Attention aussi aux Néerlandais Marc de Reuver et surtout Jeffrey Herlings, spécialistes des sables, ainsi qu'aux Allemands Max Nagl et Ken Roczen, champion du monde en MX2. La France me paraît par ailleurs le meilleur des outsiders". "Mais je le répète, avec Clément (2e du Mondial MX1), Jeremy (3e en MX2) et Ken (5e en MX1), notre brelan d'as est a priori imparable. Même s'ils ont tous les trois dû surmonter quelques pépins physiques aujourd'hui oubliés ou presque, ces derniers temps. L'avantage de jouer est domicile devant nos supporters et le Prince Philippe est également un gros atout à mes yeux", conclut Joël Smets. Clément Desalle, qui était blessé à la main depuis le GP d'Angleterre, n'a (pratiquement) plus mal. Ken De Dycker n'est plus grippé, et le genou de Jeremy Van Horebeek semble (à peu près) ok. Sportfootmagazine.be, avec Belga