Il s'agit du premier titre décerné lors de ces Championnats du monde 2013 qui se terminent le 18 août. Un second titre sera décerné samedi sur 10.000 m messieurs.

Kiplagat, bientôt 34 ans, a poursuivi à l'occasion de son 9-ème marathon la tradition de ses compatriotes qui excellent sur la plus longue des distances olympiques, alors que l'Italienne Straneo a obtenu son premier podium majeur à 37 ans.

La logique a été respectée finalement avec Kiplagat, vice-championne olympique à Londres, qui a pris le meilleur au train dans les deux derniers kilomètres.

Straneo, en tête du départ au km 40, avait terminé 8-ème à Londres. Déjà une renaissance pour cette mère de deux enfants, nés en 2006 et 2007, qui avait subi l'ablation de la rate en mai 2010.

En lice pour une médaille jusqu'à quelques kilomètres de l'arrivée, l'Ethiopienne Meselech Melkamu a abandonné.

Il s'agit du premier titre décerné lors de ces Championnats du monde 2013 qui se terminent le 18 août. Un second titre sera décerné samedi sur 10.000 m messieurs. Kiplagat, bientôt 34 ans, a poursuivi à l'occasion de son 9-ème marathon la tradition de ses compatriotes qui excellent sur la plus longue des distances olympiques, alors que l'Italienne Straneo a obtenu son premier podium majeur à 37 ans. La logique a été respectée finalement avec Kiplagat, vice-championne olympique à Londres, qui a pris le meilleur au train dans les deux derniers kilomètres. Straneo, en tête du départ au km 40, avait terminé 8-ème à Londres. Déjà une renaissance pour cette mère de deux enfants, nés en 2006 et 2007, qui avait subi l'ablation de la rate en mai 2010. En lice pour une médaille jusqu'à quelques kilomètres de l'arrivée, l'Ethiopienne Meselech Melkamu a abandonné.