La Belgique a décroché son billet pour la finale du relais 4x400m des championnats du monde d'athlétisme, jeudi à Moscou, en terminant 3e de la 2e série en 3:00.81. L'équipe belge a été repêchée au temps avec le 5e chrono des finalistes.

"On savait que ce serait dur, mais on ne sait jamais comment les athlètes vont réagir. On espérait quand même se qualifier dans le top 2, mais c'était difficile. On a couru à fond, on a fait un gros chrono", a déclaré Kevin Borlée, le dernier relayeur Belge, au micro de la RTBF.

Jonathan Borlée, deuxième relayeur, disputait le 4x400 deux jours après la finale du 400 m, qu'il a terminée en 4e position. "Ils m'ont tous soutenu après la finale et j'ai directement été motivé pour cette course. Je suis très content qu'on passe en finale. Demain, tout sera possible, on va donner le maximum. J'avoue que je suis un peu fatigué, mais demain c'est la dernière course et il faudra tout donner", a dit le recordman de Belgique du 400 m.

Pour la première fois dans l'histoire des Mondiaux d'athlétisme, trois frères étaient au départ d'une même course. Dylan Borlée, 20 ans, a en effet pris part à ses premiers Mondiaux aux côtés des jumeaux et d'Antoine Gillet. "J'arrive ici dans l'inconnu, mais c'est super, j'ai vécu ça avec mes deux frères. J'espère que demain, on ira encore plus vite. Il y a un peu de stress mais je pense que je suis parvenu à gérer et à entrer dans la compétition", a dit le cadet des Borlée à la RTBF.

La finale aura lieu ce vendredi à 19h30 (heure belge). L'équipe belge a hérité du couloir 1.

La Belgique a décroché son billet pour la finale du relais 4x400m des championnats du monde d'athlétisme, jeudi à Moscou, en terminant 3e de la 2e série en 3:00.81. L'équipe belge a été repêchée au temps avec le 5e chrono des finalistes. "On savait que ce serait dur, mais on ne sait jamais comment les athlètes vont réagir. On espérait quand même se qualifier dans le top 2, mais c'était difficile. On a couru à fond, on a fait un gros chrono", a déclaré Kevin Borlée, le dernier relayeur Belge, au micro de la RTBF. Jonathan Borlée, deuxième relayeur, disputait le 4x400 deux jours après la finale du 400 m, qu'il a terminée en 4e position. "Ils m'ont tous soutenu après la finale et j'ai directement été motivé pour cette course. Je suis très content qu'on passe en finale. Demain, tout sera possible, on va donner le maximum. J'avoue que je suis un peu fatigué, mais demain c'est la dernière course et il faudra tout donner", a dit le recordman de Belgique du 400 m. Pour la première fois dans l'histoire des Mondiaux d'athlétisme, trois frères étaient au départ d'une même course. Dylan Borlée, 20 ans, a en effet pris part à ses premiers Mondiaux aux côtés des jumeaux et d'Antoine Gillet. "J'arrive ici dans l'inconnu, mais c'est super, j'ai vécu ça avec mes deux frères. J'espère que demain, on ira encore plus vite. Il y a un peu de stress mais je pense que je suis parvenu à gérer et à entrer dans la compétition", a dit le cadet des Borlée à la RTBF. La finale aura lieu ce vendredi à 19h30 (heure belge). L'équipe belge a hérité du couloir 1.