Bolt, qui veut reconquérir le titre mondial perdu en 2011 en raison d'une disqualification en finale à la suite d'un faux-départ, a réalisé le 7e meilleur chrono des séries.

Le meilleur temps a été réussi par l'Américain Mike Rodgers en 9.98 secondes (vent: -0,1 m/s). Un autre Américain Justin Gatlin a réussi le 2e temps en 9.99 (-0,3 m/s).

Les trois premiers des séries, plus les trois meilleurs chronos se qualifiaient pour les trois demi-finales dimanche en début de soirée.

Bolt y courra la 3ème course en compagnie de Mike Rodgers. La 1ère demi-finale réunira notamment Gatlin, Carter et le Français Vicaut. La 2ème rassemblera les Jamaïcains Bailey-Cole et Ashmeade mais aussi le Français Lemaître.

Les deux premiers de chaque course plus les deux meilleurs temps iront en finale courue dimanche en fin de soirée.

Mo Farah enfin champion du monde du 10.000m

Le Britannique Mo Farah a remporté la première médaille d'or masculine des 14e championnats du monde d'athlétisme samedi après-midi à Moscou. Il a remporté le 10.000 m en 27:21.72 imposant sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite.

Le champion olympique de Londres a pris sa revanche sur l'Ethiopien Ibrahim Jeilan, le tenant du titre, qui l'avait battu en 2011 aux Mondiaux de Daegu. Jeilan a fini 2e en 27:22.23. Le Kenyan Paul Kipngetich Tanui a pris la 3e place en 27:22.61.

Notre compatriote Bachir Abdi a terminé à la 23e place à plus d'un tour des meilleurs en 28:41.69. Rapidement relégué en queue du peloton, l'athlète du RCG (23 ans), qui détenait la 15e performance de l'année en 27:43.99 avant ces Mondiaux, a été décramponné après le 3e kilomètre à la suite d'une accélération des Ethiopiens.

Mo Farah, double champion olympique sur 5000 m et 10.000 m à Londres, conquiert ainsi son premier titre mondial sur cette dernière distance, lui qui avait été sacré mondialement sur le 5000 m il y a deux ans à Daegu.

La victoire s'est jouée quasiment au sprint entre lui et Jeilan, car Farah, comme à son habitude, a pris le temps de contrôler la course.

En dernière position lors des 1200 premiers mètres, il a progressivement remonté le peloton. Farah s'est ensuite placé brièvement en tête après 2400 m, mais ses adversaires éthiopiens ont alors décidé d'accélérer le rythme pour l'isoler, aidé par les Kényans.

Intelligemment, Farah a sagement glissé en milieu de peloton, s'accommodant du rythme dicté par ses adversaires.

Après les 6000 m, le Britannique s'est replacé dans les cinq premiers de la course, afin d'observer la concurrence, se faisant une légère frayeur en reprenant les commandes peu après les 8000 m, avec un petit croc-en-jambe involontaire de l'Ethiopien Ahera Kuma.

Balloté vers les 9000 m, le Britannique a joué des coudes pour reprendre les devants à 800 m de l'arrivée et n'allait plus céder sa position préférentielle jusqu'à la ligne, malgré la tentative de Jeilan.

Farah, star des Jeux de Londres presque au même titre qu'Usain Bolt, confirme ainsi qu'il est actuellement le meilleur demi-fondeur du monde.

Thomas Van der Plaetsen 13e du décathlon après la première journée Thomas Van der Plaetsen occupe la 13e place après la première journée du décathlon. Dans la 5e et dernière épreuve du jour, le 400 m, il a signé le temps de 49.00 secondes. L'athlète de Deinze a amélioré de 36/100es de seconde son record de l'année dans cette épreuve et obtenu 861 points. Son total provisoire de 4224 points.

Van der Plaetsen, 22 ans, totalise 29 points de moins que lors de son record personnel (8164 points) établi début juillet à l'Universiade de Kazan. Il avait terminé 13e il y a deux ans aux Mondiaux de Daegu.

L'Américain Ashton Eaton a repris la première place à Moscou l'issue du 400 m. Le champion olympique et détenteur du record du monde compte 4502 points. Il devance son compatriote Gunnar Nixon (4493) et l'Allemand Michael Schrader (4427).

L'Américain Trey Hardee, le tenant du titre, a perdu toutes ses chances en ne franchissant pas la moindre barre au saut en hauteur après avoir échoué à trois reprises à 1m90.

Les cinq autres épreuves (110 m haies, lancement du disque, saut à la perche, lancement du javelot et 1500 mètres final) sont à l'affiche dimanche.

Bolt, qui veut reconquérir le titre mondial perdu en 2011 en raison d'une disqualification en finale à la suite d'un faux-départ, a réalisé le 7e meilleur chrono des séries. Le meilleur temps a été réussi par l'Américain Mike Rodgers en 9.98 secondes (vent: -0,1 m/s). Un autre Américain Justin Gatlin a réussi le 2e temps en 9.99 (-0,3 m/s). Les trois premiers des séries, plus les trois meilleurs chronos se qualifiaient pour les trois demi-finales dimanche en début de soirée. Bolt y courra la 3ème course en compagnie de Mike Rodgers. La 1ère demi-finale réunira notamment Gatlin, Carter et le Français Vicaut. La 2ème rassemblera les Jamaïcains Bailey-Cole et Ashmeade mais aussi le Français Lemaître. Les deux premiers de chaque course plus les deux meilleurs temps iront en finale courue dimanche en fin de soirée. Mo Farah enfin champion du monde du 10.000m Le Britannique Mo Farah a remporté la première médaille d'or masculine des 14e championnats du monde d'athlétisme samedi après-midi à Moscou. Il a remporté le 10.000 m en 27:21.72 imposant sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite. Le champion olympique de Londres a pris sa revanche sur l'Ethiopien Ibrahim Jeilan, le tenant du titre, qui l'avait battu en 2011 aux Mondiaux de Daegu. Jeilan a fini 2e en 27:22.23. Le Kenyan Paul Kipngetich Tanui a pris la 3e place en 27:22.61. Notre compatriote Bachir Abdi a terminé à la 23e place à plus d'un tour des meilleurs en 28:41.69. Rapidement relégué en queue du peloton, l'athlète du RCG (23 ans), qui détenait la 15e performance de l'année en 27:43.99 avant ces Mondiaux, a été décramponné après le 3e kilomètre à la suite d'une accélération des Ethiopiens. Mo Farah, double champion olympique sur 5000 m et 10.000 m à Londres, conquiert ainsi son premier titre mondial sur cette dernière distance, lui qui avait été sacré mondialement sur le 5000 m il y a deux ans à Daegu. La victoire s'est jouée quasiment au sprint entre lui et Jeilan, car Farah, comme à son habitude, a pris le temps de contrôler la course. En dernière position lors des 1200 premiers mètres, il a progressivement remonté le peloton. Farah s'est ensuite placé brièvement en tête après 2400 m, mais ses adversaires éthiopiens ont alors décidé d'accélérer le rythme pour l'isoler, aidé par les Kényans. Intelligemment, Farah a sagement glissé en milieu de peloton, s'accommodant du rythme dicté par ses adversaires. Après les 6000 m, le Britannique s'est replacé dans les cinq premiers de la course, afin d'observer la concurrence, se faisant une légère frayeur en reprenant les commandes peu après les 8000 m, avec un petit croc-en-jambe involontaire de l'Ethiopien Ahera Kuma. Balloté vers les 9000 m, le Britannique a joué des coudes pour reprendre les devants à 800 m de l'arrivée et n'allait plus céder sa position préférentielle jusqu'à la ligne, malgré la tentative de Jeilan. Farah, star des Jeux de Londres presque au même titre qu'Usain Bolt, confirme ainsi qu'il est actuellement le meilleur demi-fondeur du monde. Thomas Van der Plaetsen 13e du décathlon après la première journée Thomas Van der Plaetsen occupe la 13e place après la première journée du décathlon. Dans la 5e et dernière épreuve du jour, le 400 m, il a signé le temps de 49.00 secondes. L'athlète de Deinze a amélioré de 36/100es de seconde son record de l'année dans cette épreuve et obtenu 861 points. Son total provisoire de 4224 points. Van der Plaetsen, 22 ans, totalise 29 points de moins que lors de son record personnel (8164 points) établi début juillet à l'Universiade de Kazan. Il avait terminé 13e il y a deux ans aux Mondiaux de Daegu. L'Américain Ashton Eaton a repris la première place à Moscou l'issue du 400 m. Le champion olympique et détenteur du record du monde compte 4502 points. Il devance son compatriote Gunnar Nixon (4493) et l'Allemand Michael Schrader (4427). L'Américain Trey Hardee, le tenant du titre, a perdu toutes ses chances en ne franchissant pas la moindre barre au saut en hauteur après avoir échoué à trois reprises à 1m90. Les cinq autres épreuves (110 m haies, lancement du disque, saut à la perche, lancement du javelot et 1500 mètres final) sont à l'affiche dimanche.