Cette défaite in-extremis permet à l'Angleterre de dépasser la Belgique au classement et de terminer au 2e rang de leur poule avec 10 unités, derrière l'Australie, invaincue avec 15 points, mais juste devant la Belgique (9 pts). Australie et Angleterre joueront les demi-finales vendredi, alors que les Belges joueront dimanche pour les places 5 et 6.

Après dix minutes d'observation, Cédric Charlier apportait une première fois le danger devant la cage anglaise, avant que Thomas Briels ne place rapidement son équipe au commandement en trompant George Pinner, le gardien anglais, sur une reprise d'un centre de Simon Gougnard (13e). La rencontre reprenait de l'enjeu avec l'égalisation cinq minutes plus tard de Nick Catlin, le joueur britannique du Racing de Bruxelles, qui isolé en tête de cercle fusillait Vincent Vanash (19e).

Malgré une domination belge en début de deuxième mi-temps, les Anglais faisaient mouche dès leur première pénétration dans le cercle de Vanash, Ashley Jackson reprenant de près un centre de la droite (40e). La partie s'équilibrait et sur le 6e pc belge Tanguy Cosyns requalifiait théoriquement son équipe (63e). On pensait les Belges proches de leur objectif, mais sur le 4e et dernier pc anglais, un tir était dévié par Xavier Reckinger. Du stick selon le joueur, mais du corps selon l'arbitre allemand Christian Blasch. N'ayant plus droit au recours à la vidéo, le stroke accordé aux Anglais était converti par Iain Lewers (66e), privant la Belgique d'un exploit historique.

Pour les places 5 et 6, la Belgique rencontrera dimanche (10h15) la 3e équipe du groupe B. L'Angleterre jouera elle dans le dernier carré vraisemblablement contre les Pays-Bas, 3e nation mondiale, qui devrait prendre mardi la première place du groupe B. L'autre demi-finale devrait opposer l'Australie, tenant du titre et N.1 mondial, soit à l'Argentine (N.11), qui possède les meilleurs atouts pour se qualifier, soit à l'Allemagne (N.2) ou encore à la Nouvelle-Zélande (N.6).

Cette défaite in-extremis permet à l'Angleterre de dépasser la Belgique au classement et de terminer au 2e rang de leur poule avec 10 unités, derrière l'Australie, invaincue avec 15 points, mais juste devant la Belgique (9 pts). Australie et Angleterre joueront les demi-finales vendredi, alors que les Belges joueront dimanche pour les places 5 et 6. Après dix minutes d'observation, Cédric Charlier apportait une première fois le danger devant la cage anglaise, avant que Thomas Briels ne place rapidement son équipe au commandement en trompant George Pinner, le gardien anglais, sur une reprise d'un centre de Simon Gougnard (13e). La rencontre reprenait de l'enjeu avec l'égalisation cinq minutes plus tard de Nick Catlin, le joueur britannique du Racing de Bruxelles, qui isolé en tête de cercle fusillait Vincent Vanash (19e). Malgré une domination belge en début de deuxième mi-temps, les Anglais faisaient mouche dès leur première pénétration dans le cercle de Vanash, Ashley Jackson reprenant de près un centre de la droite (40e). La partie s'équilibrait et sur le 6e pc belge Tanguy Cosyns requalifiait théoriquement son équipe (63e). On pensait les Belges proches de leur objectif, mais sur le 4e et dernier pc anglais, un tir était dévié par Xavier Reckinger. Du stick selon le joueur, mais du corps selon l'arbitre allemand Christian Blasch. N'ayant plus droit au recours à la vidéo, le stroke accordé aux Anglais était converti par Iain Lewers (66e), privant la Belgique d'un exploit historique. Pour les places 5 et 6, la Belgique rencontrera dimanche (10h15) la 3e équipe du groupe B. L'Angleterre jouera elle dans le dernier carré vraisemblablement contre les Pays-Bas, 3e nation mondiale, qui devrait prendre mardi la première place du groupe B. L'autre demi-finale devrait opposer l'Australie, tenant du titre et N.1 mondial, soit à l'Argentine (N.11), qui possède les meilleurs atouts pour se qualifier, soit à l'Allemagne (N.2) ou encore à la Nouvelle-Zélande (N.6).