Saut en hauteur, 19h35: Bondarenko à la chasse au record de Sotomayor

L'Ukrainien Bohdan Bondarenko est la sensation du moment dans la discipline. L'athlète de 25 ans, fraîchement médaillé d'or à l'Euro Zurich, participe pour la première fois au Memorial Van Damme. Il est l'actuel codétenteur du record d'Europe à 2.42m, avec le Russe Ivan Ukhov (également engagé ce soir) et le Suédois Patrik Sjöberg. L'Ukrainien n'a qu'une ambition: égaler, voire dépasser, le record du monde du Cubain Javier Sotomayor, établi en 1993. "C'est sûr, cette hauteur de 2m45 est très importante pour moi. C'est la prochaine étape dans ma carrière. Passer 2m45 c'est bien, mais réussir 2m46, ce serait beaucoup mieux", a confié Bondarenko en conférence de presse.

Saut à la perche, 19h45: Lavillenie et le chiffre 6

Le nouveau recordman de la discipline cherchera à finir sa saison d'été en beauté. Déjà assuré de remporter pour la 5e fois la Diamond League, le sauteur français tentera de franchir la barre des 6 mètres, une barre symbolique qui s'est refusée à lui durant tout cet été. "Passer les 6m serait un bonus pour clôturer ma saison. Jusqu'à maintenant, les conditions étaient à chaque fois tellement compliquées que ce n'était simplement pas possible pour moi. J'espère qu'elles me seront favorables ce vendredi". Mauvaise nouvelle pour lui, le temps sera mitigé, avec des risques d'averses.

Mais peu importe ce qui arrivera ce soir, sa saison est de toute façon un succès. 15 février 2014, en Ukraine, dans le pays même de la légende de la discipline, Sergueï Bubka, Renaud Lavillenie, 27 ans, saute à 6.16m, soit 2 centimètres plus haut que le record de Bubka. Après 20 années de domination, le record du monde tombe et Lavillenie devient la référence actuelle du saut à la perche. L'après-record sera cependant beaucoup plus compliqué pour le Français. Une blessure au pied le privera de sa saison hivernale tandis que depuis son retour en avril, Lavillenie n'a pas encore retrouvé le niveau de ce début 2014.

400m, 19h50: Kevin Borlée, pour se tester Quelques Belges sont engagés au Memorial Van Damme ce soir. Parmi eux, Kevin Borlée devra confirmer ses bonnes sensations des dernières semaines, après le fiasco de Zurich en août dernier. "Je n'étais pas arrivé à Zurich avec la confiance optimale. J'ai commis une erreur, je suis parti très vite et je l'ai payé dans la dernière ligne droite". Kevin s'est néanmoins rassuré au meeting de Berlin dimanche dernier en prenant la 3e place. Il avait bouclé son tour de piste en 45.36, encore loin de son record personnel (44.56 lors des championnats de Belgique 2012). "Au Memorial, si je gère bien la course tactiquement, avec le public, je pourrai faire un bon temps", espère l'athlète belge.

100m et 200m, 20h15 et 21h15: lorsque Bolt n'est pas là, Gatlin danse L'Américain Justin Gatlin est imbattable cette saison sur 100m. Alors qu'Usain Bolt ne s'alignera pas ce soir, Gatlin veut doubler la mise. Une absence que regrette cependant l'athlète américain. "C'est le compétiteur le plus fort que j'ai connu de ma carrière. Lui c'est un 'showman', moi je suis plutôt un 'fighter'".

En moins d'une heure, Gatlin disputera les deux distances-phares du sprint, le 100m et 200m. "La saison a été longue, mais je me suis bien préparé pour pouvoir réaliser deux bonnes performances à Bruxelles. Je sais que le public répond toujours présent ici et pour me surpasser, j'ai besoin de cette pression". L'Américain aura fort à faire sur l'hectomètre puisque l'ensemble de ses adversaires ont déjà couru sous les 10 secondes. Parmi eux, son compatriote Tyson Gay, le Trinitéen Richard Thompson ou encore le Jamaïcain Asafa Powell. Mais cette concurrence n'effraie pas du tout Gatlin, qui voit l'avenir positivement. "J'ai 32 ans maintenant, mais c'est comme si j'en avais 26. L'année 2014 a été excellente, j'espère que 2015 et 2016 le seront aussi. Et si les blessures m'épargnent, pourquoi ne pas faire de bons résultats à Rio ?".

3000m Steeple, 21h23 : Mahiedine Mekhissi, pour briser l'hégémonie kenyane

D'abord vainqueur sans contestation au dernier championnat d'Europe à Zurich, puis disqualifié dans la foulée pour avoir enlevé son maillot avant la ligne d'arrivée, le Français Mahiedine Mekhissi aura un objectif ce soir : courir contre les Kenyans. "Cela me ferait entrer dans la légende. C'est ça qui me fait courir". Le champion olympique Ezekiel Kemboi et le vainqueur de la dernière Diamond League Conseslus Kipruto s'aligneront sur la piste bruxelloise. Mekhissi devra également affronter la concurrence de Jairus Birech. Le jeune Kenyan de 21 ans est en grande forme. A Birmingham, le 24 août dernier, il s'est imposé facilement en 8'07''80, distançant ses concurrents de près de 10 secondes. "Cette course ressemblera à une finale olympique. Celui qui la gagnera, ce sera un vrai bonhomme", conclut avec humour Mekhissi.

Saut en hauteur, 19h35: Bondarenko à la chasse au record de Sotomayor L'Ukrainien Bohdan Bondarenko est la sensation du moment dans la discipline. L'athlète de 25 ans, fraîchement médaillé d'or à l'Euro Zurich, participe pour la première fois au Memorial Van Damme. Il est l'actuel codétenteur du record d'Europe à 2.42m, avec le Russe Ivan Ukhov (également engagé ce soir) et le Suédois Patrik Sjöberg. L'Ukrainien n'a qu'une ambition: égaler, voire dépasser, le record du monde du Cubain Javier Sotomayor, établi en 1993. "C'est sûr, cette hauteur de 2m45 est très importante pour moi. C'est la prochaine étape dans ma carrière. Passer 2m45 c'est bien, mais réussir 2m46, ce serait beaucoup mieux", a confié Bondarenko en conférence de presse.Saut à la perche, 19h45: Lavillenie et le chiffre 6Le nouveau recordman de la discipline cherchera à finir sa saison d'été en beauté. Déjà assuré de remporter pour la 5e fois la Diamond League, le sauteur français tentera de franchir la barre des 6 mètres, une barre symbolique qui s'est refusée à lui durant tout cet été. "Passer les 6m serait un bonus pour clôturer ma saison. Jusqu'à maintenant, les conditions étaient à chaque fois tellement compliquées que ce n'était simplement pas possible pour moi. J'espère qu'elles me seront favorables ce vendredi". Mauvaise nouvelle pour lui, le temps sera mitigé, avec des risques d'averses.Mais peu importe ce qui arrivera ce soir, sa saison est de toute façon un succès. 15 février 2014, en Ukraine, dans le pays même de la légende de la discipline, Sergueï Bubka, Renaud Lavillenie, 27 ans, saute à 6.16m, soit 2 centimètres plus haut que le record de Bubka. Après 20 années de domination, le record du monde tombe et Lavillenie devient la référence actuelle du saut à la perche. L'après-record sera cependant beaucoup plus compliqué pour le Français. Une blessure au pied le privera de sa saison hivernale tandis que depuis son retour en avril, Lavillenie n'a pas encore retrouvé le niveau de ce début 2014.400m, 19h50: Kevin Borlée, pour se tester Quelques Belges sont engagés au Memorial Van Damme ce soir. Parmi eux, Kevin Borlée devra confirmer ses bonnes sensations des dernières semaines, après le fiasco de Zurich en août dernier. "Je n'étais pas arrivé à Zurich avec la confiance optimale. J'ai commis une erreur, je suis parti très vite et je l'ai payé dans la dernière ligne droite". Kevin s'est néanmoins rassuré au meeting de Berlin dimanche dernier en prenant la 3e place. Il avait bouclé son tour de piste en 45.36, encore loin de son record personnel (44.56 lors des championnats de Belgique 2012). "Au Memorial, si je gère bien la course tactiquement, avec le public, je pourrai faire un bon temps", espère l'athlète belge. 100m et 200m, 20h15 et 21h15: lorsque Bolt n'est pas là, Gatlin danse L'Américain Justin Gatlin est imbattable cette saison sur 100m. Alors qu'Usain Bolt ne s'alignera pas ce soir, Gatlin veut doubler la mise. Une absence que regrette cependant l'athlète américain. "C'est le compétiteur le plus fort que j'ai connu de ma carrière. Lui c'est un 'showman', moi je suis plutôt un 'fighter'". En moins d'une heure, Gatlin disputera les deux distances-phares du sprint, le 100m et 200m. "La saison a été longue, mais je me suis bien préparé pour pouvoir réaliser deux bonnes performances à Bruxelles. Je sais que le public répond toujours présent ici et pour me surpasser, j'ai besoin de cette pression". L'Américain aura fort à faire sur l'hectomètre puisque l'ensemble de ses adversaires ont déjà couru sous les 10 secondes. Parmi eux, son compatriote Tyson Gay, le Trinitéen Richard Thompson ou encore le Jamaïcain Asafa Powell. Mais cette concurrence n'effraie pas du tout Gatlin, qui voit l'avenir positivement. "J'ai 32 ans maintenant, mais c'est comme si j'en avais 26. L'année 2014 a été excellente, j'espère que 2015 et 2016 le seront aussi. Et si les blessures m'épargnent, pourquoi ne pas faire de bons résultats à Rio ?". 3000m Steeple, 21h23 : Mahiedine Mekhissi, pour briser l'hégémonie kenyane D'abord vainqueur sans contestation au dernier championnat d'Europe à Zurich, puis disqualifié dans la foulée pour avoir enlevé son maillot avant la ligne d'arrivée, le Français Mahiedine Mekhissi aura un objectif ce soir : courir contre les Kenyans. "Cela me ferait entrer dans la légende. C'est ça qui me fait courir". Le champion olympique Ezekiel Kemboi et le vainqueur de la dernière Diamond League Conseslus Kipruto s'aligneront sur la piste bruxelloise. Mekhissi devra également affronter la concurrence de Jairus Birech. Le jeune Kenyan de 21 ans est en grande forme. A Birmingham, le 24 août dernier, il s'est imposé facilement en 8'07''80, distançant ses concurrents de près de 10 secondes. "Cette course ressemblera à une finale olympique. Celui qui la gagnera, ce sera un vrai bonhomme", conclut avec humour Mekhissi.