Wilfried Meert l'avait promis, le concours de la hauteur allait être d'un très haut niveau avec pas moins de 5 athlètes à 2m40 et plus cette saison. Ce fut le cas avec jusqu'au bout l'espoir de voir le mythique record du Cubain Javier Sotomayor tomber. Et même si cette barre placée à 2m45 depuis un jour de juillet 1993 a tremblé, elle a tenu.

Le Qatari Mutaz Essa Barshim, vainqueur du concours à 2m43, a bien tenté d'effacer 2m46 par trois fois et l'Ukrainien Bohdan Bondarenko par deux fois, finalement 2e du concours, mais en vain. Le record tient toujours, mais sans doute plus pour très longtemps cette fois.

Cette 38e édition du Memorial Van Damme avait débuté sur les chapeaux de roue avec une meilleure performance mondiale au poids pour la Néo-Zélandaise Valerie Adams qui en profite pour remporter une 56e victoire de suite. La double championne olympique et quadruple championne du monde a lancé à 20m59.

Dans la foulée, au javelot, c'est Barbora Spotakova qui assurait un jet à 67m99, là aussi meilleure performance mondiale de l'année, et deuxième record du Memorial. Entre les deux, l'Américain Richard Browne avait battu le record du monde du 200m Blade-runners en 21.62.

La 3e MPM de la soirée claquait sur 100m des foulées de Justin Gatlin en 9.77 (vent: +0,6m/s), à 1/100e seulement du record de la piste de Usain Bolt (9.76 en 2009). Justin Gatlin doublait ensuite sur 200m qu'il remportait en 19.71 (vent nul), à 3/100e de son meilleur temps de l'année, le plus rapide aussi au monde (19.68). Cela allait vite aussi sur 200m chez les dames, avec une meilleure performance mondiale de l'année, la 4e de la soirée dans l'ordre chronologique, pour Alysson Felix en 22.02.

Ce n'en était pas fini avec une nouvelle course la plus rapide de l'année, sur 3.000m steeple grâce au Kenyan Jairus Kipchoge Briech (7:58.41) qui devançait le Français Mekhissi.

Dans les concours tant attendus, cela avait donc été très haut aussi, avec cette hauteur de 2m43 de Barshim qui valait aussi une MPM et le 5m93 de l'impérial perchiste français, Renauld Lavillenie en constituait une 7e.

Côté belge, l'on a notamment collectionné les deuxième places avec Anne Zagré sur 100m haies en 12.84 à 5/100e de son record de Belgique (remporté par l'Américaine Kristi Castlin en 12.76), et avec Kevin Borlée qui termine sa saison sur un 45.44 derrière le Trinidadéen Renny Quow (45.37). La soirée a aussi a permis à Axelle Dauwens (55.56, 7e sur 400m haies) et Olivia Borlée (53.38, 9e sur 400m) pour ses débuts internationaux sur la distance, de battre leur record personnel.

La soirée s'est achevée par un concert de Ozark Henry et le traditionnel feu d'artifice après avoir vu Gaston Roelandts et Tia Hellebaut fleuris. Nafi Thiam l'avait été lors de la cérémonie d'ouverture.

La 39e édition du Memorial Van damme aura lieu le 11 septembre 2015, toujours au stade Roi Baudouin.

Wilfried Meert l'avait promis, le concours de la hauteur allait être d'un très haut niveau avec pas moins de 5 athlètes à 2m40 et plus cette saison. Ce fut le cas avec jusqu'au bout l'espoir de voir le mythique record du Cubain Javier Sotomayor tomber. Et même si cette barre placée à 2m45 depuis un jour de juillet 1993 a tremblé, elle a tenu. Le Qatari Mutaz Essa Barshim, vainqueur du concours à 2m43, a bien tenté d'effacer 2m46 par trois fois et l'Ukrainien Bohdan Bondarenko par deux fois, finalement 2e du concours, mais en vain. Le record tient toujours, mais sans doute plus pour très longtemps cette fois. Cette 38e édition du Memorial Van Damme avait débuté sur les chapeaux de roue avec une meilleure performance mondiale au poids pour la Néo-Zélandaise Valerie Adams qui en profite pour remporter une 56e victoire de suite. La double championne olympique et quadruple championne du monde a lancé à 20m59. Dans la foulée, au javelot, c'est Barbora Spotakova qui assurait un jet à 67m99, là aussi meilleure performance mondiale de l'année, et deuxième record du Memorial. Entre les deux, l'Américain Richard Browne avait battu le record du monde du 200m Blade-runners en 21.62. La 3e MPM de la soirée claquait sur 100m des foulées de Justin Gatlin en 9.77 (vent: +0,6m/s), à 1/100e seulement du record de la piste de Usain Bolt (9.76 en 2009). Justin Gatlin doublait ensuite sur 200m qu'il remportait en 19.71 (vent nul), à 3/100e de son meilleur temps de l'année, le plus rapide aussi au monde (19.68). Cela allait vite aussi sur 200m chez les dames, avec une meilleure performance mondiale de l'année, la 4e de la soirée dans l'ordre chronologique, pour Alysson Felix en 22.02. Ce n'en était pas fini avec une nouvelle course la plus rapide de l'année, sur 3.000m steeple grâce au Kenyan Jairus Kipchoge Briech (7:58.41) qui devançait le Français Mekhissi. Dans les concours tant attendus, cela avait donc été très haut aussi, avec cette hauteur de 2m43 de Barshim qui valait aussi une MPM et le 5m93 de l'impérial perchiste français, Renauld Lavillenie en constituait une 7e. Côté belge, l'on a notamment collectionné les deuxième places avec Anne Zagré sur 100m haies en 12.84 à 5/100e de son record de Belgique (remporté par l'Américaine Kristi Castlin en 12.76), et avec Kevin Borlée qui termine sa saison sur un 45.44 derrière le Trinidadéen Renny Quow (45.37). La soirée a aussi a permis à Axelle Dauwens (55.56, 7e sur 400m haies) et Olivia Borlée (53.38, 9e sur 400m) pour ses débuts internationaux sur la distance, de battre leur record personnel. La soirée s'est achevée par un concert de Ozark Henry et le traditionnel feu d'artifice après avoir vu Gaston Roelandts et Tia Hellebaut fleuris. Nafi Thiam l'avait été lors de la cérémonie d'ouverture. La 39e édition du Memorial Van damme aura lieu le 11 septembre 2015, toujours au stade Roi Baudouin.