Blessé à la jambe gauche, Kevin Borlée a longtemps hésité vendredi avant de prendre le départ de son dernier 400 mètres de la saison, celui du Mémorial Van Damme. "J'ai pris le départ parce que c'était le Mémorial, c'était à Bruxelles, chez moi, mais quand même avec une appréhension. J'ai senti que mon ischio gauche se tendait après 100 mètres de course. En fait, je ne souffre d'aucune lésion à la jambe gauche mais d'un problème biomécanique que l'on pense situé au niveau de la cheville et qui perturbe toute la chaîne musculaire. Je me suis quand même étonné de pouvoir tenir dans la dernière ligne droite et de signer 45.4. Cela prouve que la forme revient, que musculairement ça revient, à part ce petit problème à la jambe gauche.

Dommage que je ne sois pas arrivé serein au Van Damme, avec l'esprit du combattant. J'ai au contraire contrôlé ma course, ce qui est toujours très frustrant. Mon chrono n'est finalement pas si mal. Je sens que je dois prendre du repos. La saison a été difficile pour moi et mes frères. Je suis certain que nous reviendrons dans nos marques en 2015 et que nous pourrons courir plus vite, que nous pourrons nous entraîner sereinement, ce dont tout athlète professionnel a besoin et ce qui n'a pas vraiment été toujours le cas cette saison. Mais, dans les problèmes, mieux vaut se mettre autour de la table et aller de l'avant. Nous devons en tout cas travailler dorénavant dans un meilleur esprit en général", a déclaré Kevin Borlée.

Olivia Borlée, 9e d'un 400m remporté par Richards-Ross (49.98)
Pour ses débuts internationaux sur le 400m, Olivia Borlée, de son côté, a réussi à battre nettement son record personnel (55.15) en réussissant un tour de piste en 53.38 lui valant la 9e place.

Olivia Borlée a effectué son premier 400 mètres d'envergure vendredi au Mémorial Van Damme. Elle s'est classée 9e de la course remportée par la championne olympique en titre, l'Américaine
Sanya Richards-Roos (49.98), avec un nouveau record personnel à la clé (53.38).

Pour son entrée dans le grand monde du 400 mètres, Olivia Borlée avait choisi le Mémorial Van Damme et son niveau très élevé. La Bruxelloise a terminé au 9e rang mais avoue avoir apprécié sa course et l'ambiance du meeting. "Je n'ai pas encore tout l'entraînement nécessaire pour le tour de piste. J'apprécie les 200 ou 300 premiers mètres quand on peut courir vite en déroulant sa foulée, mais je paie cela dans les 100 derniers mètres. J'ai donc du boulot pour cet hiver.
L'important est que je me sois bien amusée à Bruxelles, que mes
tendons sont en excellente santé et que je peux donc courir sans la
moindre douleur. Je termine donc ma saison avec un bon chrono, tout en restant réaliste sur le travail qui reste à accomplir pour le 400 mètres", déclare Olivia Borlée.

L'Américaine Sanya Richards-Ross a remporté le 400m de la 38e édition du Memorial Van Damme, finale de la Ligue de Diamant, vendredi au stade Roi Baudoin à Bruxelles. L'Américaine l'a emporté en 49.98, tout près de la meilleure performance de l'année de sa compatriote Francena McCorory le 28 juin dernier (49.48). Championne olympique à Londres, Sanya Richards-Ross a devancé les Jamaïquaines Stephenie Ann McPherson (50.12) et Novlene Williams-Mills (50.42), qui remporte la Ligue de Diamant 2014 sur la distance.

Blessé à la jambe gauche, Kevin Borlée a longtemps hésité vendredi avant de prendre le départ de son dernier 400 mètres de la saison, celui du Mémorial Van Damme. "J'ai pris le départ parce que c'était le Mémorial, c'était à Bruxelles, chez moi, mais quand même avec une appréhension. J'ai senti que mon ischio gauche se tendait après 100 mètres de course. En fait, je ne souffre d'aucune lésion à la jambe gauche mais d'un problème biomécanique que l'on pense situé au niveau de la cheville et qui perturbe toute la chaîne musculaire. Je me suis quand même étonné de pouvoir tenir dans la dernière ligne droite et de signer 45.4. Cela prouve que la forme revient, que musculairement ça revient, à part ce petit problème à la jambe gauche. Dommage que je ne sois pas arrivé serein au Van Damme, avec l'esprit du combattant. J'ai au contraire contrôlé ma course, ce qui est toujours très frustrant. Mon chrono n'est finalement pas si mal. Je sens que je dois prendre du repos. La saison a été difficile pour moi et mes frères. Je suis certain que nous reviendrons dans nos marques en 2015 et que nous pourrons courir plus vite, que nous pourrons nous entraîner sereinement, ce dont tout athlète professionnel a besoin et ce qui n'a pas vraiment été toujours le cas cette saison. Mais, dans les problèmes, mieux vaut se mettre autour de la table et aller de l'avant. Nous devons en tout cas travailler dorénavant dans un meilleur esprit en général", a déclaré Kevin Borlée. Olivia Borlée, 9e d'un 400m remporté par Richards-Ross (49.98) Pour ses débuts internationaux sur le 400m, Olivia Borlée, de son côté, a réussi à battre nettement son record personnel (55.15) en réussissant un tour de piste en 53.38 lui valant la 9e place. Olivia Borlée a effectué son premier 400 mètres d'envergure vendredi au Mémorial Van Damme. Elle s'est classée 9e de la course remportée par la championne olympique en titre, l'Américaine Sanya Richards-Roos (49.98), avec un nouveau record personnel à la clé (53.38). Pour son entrée dans le grand monde du 400 mètres, Olivia Borlée avait choisi le Mémorial Van Damme et son niveau très élevé. La Bruxelloise a terminé au 9e rang mais avoue avoir apprécié sa course et l'ambiance du meeting. "Je n'ai pas encore tout l'entraînement nécessaire pour le tour de piste. J'apprécie les 200 ou 300 premiers mètres quand on peut courir vite en déroulant sa foulée, mais je paie cela dans les 100 derniers mètres. J'ai donc du boulot pour cet hiver. L'important est que je me sois bien amusée à Bruxelles, que mes tendons sont en excellente santé et que je peux donc courir sans la moindre douleur. Je termine donc ma saison avec un bon chrono, tout en restant réaliste sur le travail qui reste à accomplir pour le 400 mètres", déclare Olivia Borlée. L'Américaine Sanya Richards-Ross a remporté le 400m de la 38e édition du Memorial Van Damme, finale de la Ligue de Diamant, vendredi au stade Roi Baudoin à Bruxelles. L'Américaine l'a emporté en 49.98, tout près de la meilleure performance de l'année de sa compatriote Francena McCorory le 28 juin dernier (49.48). Championne olympique à Londres, Sanya Richards-Ross a devancé les Jamaïquaines Stephenie Ann McPherson (50.12) et Novlene Williams-Mills (50.42), qui remporte la Ligue de Diamant 2014 sur la distance.