Les Masters, qui se déroulent du 11 au 14 avril sur le légendaire court de golf d'Augusta National, en Géorgie, sont le premier rendez-vous important de la nouvelle saison. C'est le premier des quatre majors de la saison, par analogie aux grands chelems du tennis. Seul le top 50 mondial, complété par une quarantaine d'invités qui répondent à de stricts critères, peut y participer et lutter pour le premier prix, la traditionnelle veste en cuir vert, assortie d'une somme de 1,5 million de dollars.

Pour la première fois depuis 1958, un Belge y participe: Nicolas Colsaerts (30 ans), l'actuel numéro 41 au classement mondial. Il y a plus de 50 ans, cet honneur est revenu à Flory Van Donck, un habitant de Tervuren. En 1975, notre compatriote Donald Swaelens a été invité mais une maladie l'a contraint à décliner.

Il ne faut pas s'attendre à ce que Colsaerts conquière d'emblée une place parmi les dix premiers car les greens du Tour américain PGA sont très rapides et celui d'Augusta plus encore que les autres. Comme il s'agit de sa première participation, il aura besoin d'un temps d'adaptation. S'il atteint le cut -qui élimine la moitié des participants- le samedi 13 avril, il aura déjà réalisé un bel exploit.

Tous les yeux sont tournés vers Tiger Woods. La vedette américaine est redevenue numéro un mondial en mars, après trois années de vaches maigres. Ses principaux rivaux sont good old Phil Mickelson, le vainqueur de la dernière édition, Bubba Watson, et l'Irlandais Rory McIlroy -qui est cependant dans une spirale négative depuis qu'il a troqué son matériel Titleist contre celui de Nike.

Par Matthias Stockmans

Les Masters, qui se déroulent du 11 au 14 avril sur le légendaire court de golf d'Augusta National, en Géorgie, sont le premier rendez-vous important de la nouvelle saison. C'est le premier des quatre majors de la saison, par analogie aux grands chelems du tennis. Seul le top 50 mondial, complété par une quarantaine d'invités qui répondent à de stricts critères, peut y participer et lutter pour le premier prix, la traditionnelle veste en cuir vert, assortie d'une somme de 1,5 million de dollars.Pour la première fois depuis 1958, un Belge y participe: Nicolas Colsaerts (30 ans), l'actuel numéro 41 au classement mondial. Il y a plus de 50 ans, cet honneur est revenu à Flory Van Donck, un habitant de Tervuren. En 1975, notre compatriote Donald Swaelens a été invité mais une maladie l'a contraint à décliner.Il ne faut pas s'attendre à ce que Colsaerts conquière d'emblée une place parmi les dix premiers car les greens du Tour américain PGA sont très rapides et celui d'Augusta plus encore que les autres. Comme il s'agit de sa première participation, il aura besoin d'un temps d'adaptation. S'il atteint le cut -qui élimine la moitié des participants- le samedi 13 avril, il aura déjà réalisé un bel exploit.Tous les yeux sont tournés vers Tiger Woods. La vedette américaine est redevenue numéro un mondial en mars, après trois années de vaches maigres. Ses principaux rivaux sont good old Phil Mickelson, le vainqueur de la dernière édition, Bubba Watson, et l'Irlandais Rory McIlroy -qui est cependant dans une spirale négative depuis qu'il a troqué son matériel Titleist contre celui de Nike.Par Matthias Stockmans