Après avoir connu une ultime petite frayeur en s'égarant dans la dernière étape menant vers Koba, Martin Fontyn remporte l'Africa Eco Race au guidon d'une KTM 535. A 54 ans, l'Anversois peut s'enorgueillir d'une expérience de plus de quinze saisons en rallye. Il enrichit son palmarès d'une victoire dans une épreuve de longue haleine après avoir déjà gagné le Touareg Rally en 2012. Il s'impose avec une demi-heure d'avance sur le Néerlandais Guillaume Martens (KTM 690) tandis que le Français Patrick Arnoult (Honda) finit 3e et s'adjuge la classe 450.

En autos, Jean-Louis Schlesser (sur un Buggy de sa propre conception) reste invaincu dans l'épreuve organisée par René Metge. Une fois encore, le Français a parfaitement contrôlé la course et n'a commis aucune erreur. Il devance deux pilotes de camion, le Russe Anton Shibalov (Kamaz) et le Tchèque Tomas Tomecek (Tatra), le Top 5 étant complété par le Buggy VW du Français Yves Fromont et le Toyota - préparé par Overdrive à Huy - de Joost Van Cauwenberge. Jacky Loomans, lui aussi sur Toyota, pouvait viser une place sur le podium mais un événement extra-sportif - son équipier a dû rentrer au pays pour raisons familiales - l'a contraint à l'abandon à mi-course.

Après avoir connu une ultime petite frayeur en s'égarant dans la dernière étape menant vers Koba, Martin Fontyn remporte l'Africa Eco Race au guidon d'une KTM 535. A 54 ans, l'Anversois peut s'enorgueillir d'une expérience de plus de quinze saisons en rallye. Il enrichit son palmarès d'une victoire dans une épreuve de longue haleine après avoir déjà gagné le Touareg Rally en 2012. Il s'impose avec une demi-heure d'avance sur le Néerlandais Guillaume Martens (KTM 690) tandis que le Français Patrick Arnoult (Honda) finit 3e et s'adjuge la classe 450. En autos, Jean-Louis Schlesser (sur un Buggy de sa propre conception) reste invaincu dans l'épreuve organisée par René Metge. Une fois encore, le Français a parfaitement contrôlé la course et n'a commis aucune erreur. Il devance deux pilotes de camion, le Russe Anton Shibalov (Kamaz) et le Tchèque Tomas Tomecek (Tatra), le Top 5 étant complété par le Buggy VW du Français Yves Fromont et le Toyota - préparé par Overdrive à Huy - de Joost Van Cauwenberge. Jacky Loomans, lui aussi sur Toyota, pouvait viser une place sur le podium mais un événement extra-sportif - son équipier a dû rentrer au pays pour raisons familiales - l'a contraint à l'abandon à mi-course.