Premier nageur belge finaliste d'un championnat du monde de natation depuis Frederik Deburghraeve en 1998, Croenen, placé dans le couloir 1, était quatrième (25.52) après 50 mètres de course. Il a reculé en sixième position à la mi-course (55.12) avant d'aborder la dernière longueur au cinquième rang (1:24.80). Il termine en 1:55.39, suffisant pour établir un nouveau record national (ancien record: 1:55.44). À 21 ans, le nageur du Shark, quatrième à l'Euro de Berlin l'an dernier sur cette même distance, se classe septième de sa première finale mondiale.

Devant, le Sud-Africain Le Clos avait pris le meilleur départ, restant en tête jusqu'à la mi-course. Le Hongrois Laszlo Cseh l'a dépassé dans la troisième longueur. Le duel entre les deux hommes s'est poursuivi jusqu'au bout. Cseh a tenu bon et s'offre la couronne mondiale pour 2 dixièmes.

Croenen disputera encore le 100m papillon et le relais 4x200m libre vendredi. Plus tôt dans l'après-midi, Pieter Timmers a offert à la natation belge une deuxième finale à Kazan en se qualifiant pour le dernier acte du 100m libre.

Avec Belga