Louis Croenen s'est qualifié pour les demi-finales du 200m papillon, lundi, aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Croenen a nagé en 1:55.78, à près de quatre dixièmes de son record de Belgique (1:55.39), terminant sixième de sa série, remportée par le Taïwanais Wang Kuan-Hung (1:54.44). Il a réalisé ainsi le 14e chrono des séries. Les 16 premiers accèdent aux demi-finales.

Le Hongrois Kristof Milak s'est montré le plus rapide en 1:53.58. Croenen, 27 ans, tentera mardi (4h35 heure belge) de se qualifier pour la deuxième finale olympique individuelle de sa carrière. En 2016, à Rio de Janeiro, il s'était classé huitième. Il avait également pris part au relais 4x200m libre, terminant là aussi en huitième position. Croenen était déjà présent aux Jeux de Londres en 2012, où il était membre du relais 4x200m libre, éliminé en séries avec le 12e chrono.

Louis Croenen s'est qualifié pour les demi-finales du 200m papillon, lundi, aux Jeux Olympiques de Tokyo. Croenen a nagé en 1:55.78, à près de quatre dixièmes de son record de Belgique (1:55.39), terminant sixième de sa série, remportée par le Taïwanais Wang Kuan-Hung (1:54.44). Il a réalisé ainsi le 14e chrono des séries. Les 16 premiers accèdent aux demi-finales. Le Hongrois Kristof Milak s'est montré le plus rapide en 1:53.58. Croenen, 27 ans, tentera mardi (4h35 heure belge) de se qualifier pour la deuxième finale olympique individuelle de sa carrière. En 2016, à Rio de Janeiro, il s'était classé huitième. Il avait également pris part au relais 4x200m libre, terminant là aussi en huitième position. Croenen était déjà présent aux Jeux de Londres en 2012, où il était membre du relais 4x200m libre, éliminé en séries avec le 12e chrono.