Le nonuple champion du monde a décroché la 9e victoire de sa carrière en Espagne après ses huit succès consécutifs entre 2005 et 2012. Au terme du seul rallye mixte (terre-asphalte) de la saison, l'Alsacien de 44 ans a décroché la 79e victoire de sa carrière en 173 courses en WRC. Il s'impose avec 2.9 secondes d'avance sur son compatriote le quintuple champion du monde Sébastien Ogier (Ford) et 16.5 sur le Britannique Elfyn Evans (Ford). Thierry Neuville (Hyundai) a dû se contenter de la 4e place à 17.0 secondes. Il cède la tête du championnat pour 3 points à Ogier.

La 20e et dernière spéciale longue de 14,5 km sur asphalte, qui faisait office de Power Stage (celle qui attribue des points supplémentaires au championnat), a été fatale à Neuville qui a été victime d'une crevaison à l'arrière droit après avoir heurté une pierre. Il a perdu 2.4 secondes sur Evans, équipier d'Ogier chez Ford, qui le précède de 0.5 seconde pour la 3e place. Cette Power Stage a été remportée par l'Estonien Ott Tänak (5 pts), devant Ogier (4), Loeb (3), Evans (2) et Sordo (1). Neuville termine 6e et n'ajoute aucun point. Au classement du championnat, Neuville, qui possédait 7 points d'avance sur Ogier avant cette 12e manche de la saison, compte désormais 3 points de retard sur le Français (204 contre 201). Tänak, 6e en Catalogne, est 3e avec 181 points. L'ultime manche du championnat se courra en Australie du 15 au 18 novembre.