La saison de ski débute samedi à Sölden, par la manche de Coupe du monde de slalom géant pour dames. Lindsey Vonn en sera, après avoir dû mettre un terme prématuré à la campagne précédente à cause d'une triple fracture au genou gauche. La Suissesse Lara Gut en a profité pour s'emparer de la Coupe du monde, au grand dam de l'Américaine, qui convoitait un cinquième succès au classement général. C'eût été le premier depuis 2012 car elle a été longtemps sur la touche en 2013 et en 2014, suite à de graves blessures au genou, qui l'ont notamment privée des Jeux de Sotchi.

Vonn a changé d'objectif cette année: elle veut accumuler les victoires dans ses spécialités, le Super G et la descente, les disciplines les plus rapides. Elle déclarera donc parfois forfait pour le slalom et le slalom géant. Ça lui coûtera sans doute une place dans le top trois du classement général. L'Américaine vise en fait un record légendaire: celui du Suédois Ingemar Stenmark, qui a gagné 86 épreuves de Coupe du monde de 1974 à 1989. Avec ses huit victoires en 2014-2015 et neuf la saison dernière, Vonn est à 76. Si elle poursuit sur sa lancée, elle peut égaler, voire battre ce record cette saison. Sinon, ce sera pour l'année prochaine, avant les Jeux de Pyeongchang.

La prochaine olympiade constitue un autre objectif de l'ancienne compagne de Tiger Woods. Vonn aura 33 ans mais si ses genoux usés le lui permettent, elle compte skier jusqu'en 2019. Avec une autre ambition: se mesurer aux hommes. Elle le souhaitait déjà en novembre 2012, sur son parcours favori, à Lake Louise, au Canada, mais la fédération internationale de ski avait refusé. Elle n'a pas abandonné son rêve pour autant: "Nous étudions comment convaincre la fédération. Ce ne sera pas simple mais ce serait formidable: battre les hommes une fois puis prendre ma retraite! My final hurrah!", raconte Vonn, qui vient de publier sa biographie, Strongis the New Beautiful, et a, pour l'occasion, posé nue dans un film de promotion pour People Magazine.

Par Jonas Creteur

La saison de ski débute samedi à Sölden, par la manche de Coupe du monde de slalom géant pour dames. Lindsey Vonn en sera, après avoir dû mettre un terme prématuré à la campagne précédente à cause d'une triple fracture au genou gauche. La Suissesse Lara Gut en a profité pour s'emparer de la Coupe du monde, au grand dam de l'Américaine, qui convoitait un cinquième succès au classement général. C'eût été le premier depuis 2012 car elle a été longtemps sur la touche en 2013 et en 2014, suite à de graves blessures au genou, qui l'ont notamment privée des Jeux de Sotchi.Vonn a changé d'objectif cette année: elle veut accumuler les victoires dans ses spécialités, le Super G et la descente, les disciplines les plus rapides. Elle déclarera donc parfois forfait pour le slalom et le slalom géant. Ça lui coûtera sans doute une place dans le top trois du classement général. L'Américaine vise en fait un record légendaire: celui du Suédois Ingemar Stenmark, qui a gagné 86 épreuves de Coupe du monde de 1974 à 1989. Avec ses huit victoires en 2014-2015 et neuf la saison dernière, Vonn est à 76. Si elle poursuit sur sa lancée, elle peut égaler, voire battre ce record cette saison. Sinon, ce sera pour l'année prochaine, avant les Jeux de Pyeongchang.La prochaine olympiade constitue un autre objectif de l'ancienne compagne de Tiger Woods. Vonn aura 33 ans mais si ses genoux usés le lui permettent, elle compte skier jusqu'en 2019. Avec une autre ambition: se mesurer aux hommes. Elle le souhaitait déjà en novembre 2012, sur son parcours favori, à Lake Louise, au Canada, mais la fédération internationale de ski avait refusé. Elle n'a pas abandonné son rêve pour autant: "Nous étudions comment convaincre la fédération. Ce ne sera pas simple mais ce serait formidable: battre les hommes une fois puis prendre ma retraite! My final hurrah!", raconte Vonn, qui vient de publier sa biographie, Strongis the New Beautiful, et a, pour l'occasion, posé nue dans un film de promotion pour People Magazine.Par Jonas Creteur