Le triple champion olympique a certes préservé son invincibilité cette saison, s'approchant à 3/100e de sa meilleure performance mondiale (MPM) réalisée il y a une semaine à Rome, mais une fois de plus sa mise en action a laissé à désirer.

"Le temps de réaction (157/100e, ndlr) était correct, mais je n'ai pas ressenti la même aisance dans la mise en action qu'à Rome. Techniquement, l'exécution des différentes phases de la course n'était pas aussi bonne qu'en Italie", a reconnu la 'Foudre'. "Mais j'ai aussi démontré que je pouvais tenir la pression. Actuellement, je ne suis pas à l'aise avec les nouveaux blocks (de départ). Maintenant je vais m'en retourner en Jamaïque pour améliorer certains points de la course et participer aux sélections nationales. Il faut que je travaille en particulier mon départ. Après les trials, je n'ai prévu qu'une course avant les Jeux, le 200 m de Monaco (20 juillet)", a ajouté le meilleur sprinter du monde.

En l'absence de la plupart des vedettes US retenues par les réunions d'Eugène (2 juin) et de New York (9 juin), les organisateurs pouvaient craindre pour le niveau général. Avec quatre MPM et une égalée -sur 100 m haies par l'Australienne Sally Pearson qui a fait aussi bien que le 3 mars à Melbourne en 12.49, Oslo a pourtant tenu son rang.

Que ce soit avec le Kenyan Asbel Kiprop (mile en 3:49.22), avec le Portoricain Javier Culson (400m haies en 47.92), avec le Tchèque Vitezalav Vesely (88m11 au javelot, ou encore avec le Kenyan Milkah Chemos (3.000 m steeple en 9:07.14).

Côté belge, Tia Hellebaut a pris la 2e place de la hauteur avec un saut réussi à son 2e essai à 1m93. Seule l'Américaine Chaunte Howard-Lowe a fait mieux qu'elle avec un bond à 1m97, une hauteur que la championne olympique a manqué à trois reprises.

Eline Berings a été éliminée après les séries du 100m haies. La Gantoise s'y est classée 6e de la 1ère des deux séries, en 13.20, insuffisant pour se hisser en finale. Adrien Deghelt, dans une course annexe au meeting, sur 110m haies, a terminé 2e en 13.73, six centièmes au-dessus de la limite pour l'Euro d'Helsinki (13.67).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le triple champion olympique a certes préservé son invincibilité cette saison, s'approchant à 3/100e de sa meilleure performance mondiale (MPM) réalisée il y a une semaine à Rome, mais une fois de plus sa mise en action a laissé à désirer. "Le temps de réaction (157/100e, ndlr) était correct, mais je n'ai pas ressenti la même aisance dans la mise en action qu'à Rome. Techniquement, l'exécution des différentes phases de la course n'était pas aussi bonne qu'en Italie", a reconnu la 'Foudre'. "Mais j'ai aussi démontré que je pouvais tenir la pression. Actuellement, je ne suis pas à l'aise avec les nouveaux blocks (de départ). Maintenant je vais m'en retourner en Jamaïque pour améliorer certains points de la course et participer aux sélections nationales. Il faut que je travaille en particulier mon départ. Après les trials, je n'ai prévu qu'une course avant les Jeux, le 200 m de Monaco (20 juillet)", a ajouté le meilleur sprinter du monde. En l'absence de la plupart des vedettes US retenues par les réunions d'Eugène (2 juin) et de New York (9 juin), les organisateurs pouvaient craindre pour le niveau général. Avec quatre MPM et une égalée -sur 100 m haies par l'Australienne Sally Pearson qui a fait aussi bien que le 3 mars à Melbourne en 12.49, Oslo a pourtant tenu son rang. Que ce soit avec le Kenyan Asbel Kiprop (mile en 3:49.22), avec le Portoricain Javier Culson (400m haies en 47.92), avec le Tchèque Vitezalav Vesely (88m11 au javelot, ou encore avec le Kenyan Milkah Chemos (3.000 m steeple en 9:07.14). Côté belge, Tia Hellebaut a pris la 2e place de la hauteur avec un saut réussi à son 2e essai à 1m93. Seule l'Américaine Chaunte Howard-Lowe a fait mieux qu'elle avec un bond à 1m97, une hauteur que la championne olympique a manqué à trois reprises. Eline Berings a été éliminée après les séries du 100m haies. La Gantoise s'y est classée 6e de la 1ère des deux séries, en 13.20, insuffisant pour se hisser en finale. Adrien Deghelt, dans une course annexe au meeting, sur 110m haies, a terminé 2e en 13.73, six centièmes au-dessus de la limite pour l'Euro d'Helsinki (13.67). Sportfootmagazine.be, avec Belga