Placés dans la 2e série des Mondiaux de Londres, les Belgian Tornados ont été versés aux côtés d'au moins quatre redoutables formations: les Etats-Unis, le Botswana, Trinité et Tobago et la Grande-Bretagne. La France n'est pas non plus à négliger. Les trois premières formations des deux demies sont qualifiées. Plus les deux meilleurs chronos sur l'ensemble des deux séries.

"A part la Jamaïque, c'est une finale", a reconnu Jacques Borlée vendredi midi à l'issue de l'entraînement à vingt-quatre heures de la course. "C'est une série très forte mais nous sommes confiants."

Il est vrai que la bonne nouvelle est que Kevin Borlée est rétabli de sa gastro-entérite. Il s'est entraîné vendredi et assurera le dernier relais des Tornados. "Il était très bien ce matin. Il a effectué un très bon 100 mètres. Les autres membres de l'équipe allaient aussi très bien."

"Nous devons passer et notre objectif est de finir dans le Top 3 de notre course. Nous sommes confiants", a encore précisé Jacques Borlée.

Placés dans la 2e série des Mondiaux de Londres, les Belgian Tornados ont été versés aux côtés d'au moins quatre redoutables formations: les Etats-Unis, le Botswana, Trinité et Tobago et la Grande-Bretagne. La France n'est pas non plus à négliger. Les trois premières formations des deux demies sont qualifiées. Plus les deux meilleurs chronos sur l'ensemble des deux séries. "A part la Jamaïque, c'est une finale", a reconnu Jacques Borlée vendredi midi à l'issue de l'entraînement à vingt-quatre heures de la course. "C'est une série très forte mais nous sommes confiants." Il est vrai que la bonne nouvelle est que Kevin Borlée est rétabli de sa gastro-entérite. Il s'est entraîné vendredi et assurera le dernier relais des Tornados. "Il était très bien ce matin. Il a effectué un très bon 100 mètres. Les autres membres de l'équipe allaient aussi très bien." "Nous devons passer et notre objectif est de finir dans le Top 3 de notre course. Nous sommes confiants", a encore précisé Jacques Borlée.