Quelque 57% des 11.000 participants aux JO de Tokyo ont déjà obtenu leur qualification et conserveront donc le sésame, quelque soit la date de report des Jeux, au plus tard en 2021, ont décidé conjointement le CIO et les fédérations internationales concernées qui se sont réunis par téléconférence jeudi.

Initialement censés se tenir du 24 juillet au 9 août, les JO ont été reprogrammés "au plus tard" à l'été 2021 par le Comité international olympique et les organisateurs japonais, mis sous pression par la pandémie de coronavirus.

Quelque 57% des 11.000 participants aux JO de Tokyo ont déjà obtenu leur qualification et conserveront donc le sésame, quelque soit la date de report des Jeux, au plus tard en 2021, ont décidé conjointement le CIO et les fédérations internationales concernées qui se sont réunis par téléconférence jeudi. Initialement censés se tenir du 24 juillet au 9 août, les JO ont été reprogrammés "au plus tard" à l'été 2021 par le Comité international olympique et les organisateurs japonais, mis sous pression par la pandémie de coronavirus.