Le trio Chris Paul, James Harden et Clint Capela a tourné à plein régime pour les Texans. Paul a inscrit 21 points avec une belle adresse alors qu'Harden, fort maladroit à longue distance (2/10 à trois points), finit la rencontre avec 22 points et 11 passes décisives, notamment bien exploitées par le pivot suisse Clint Capela (24 points). Grâce à cette victoire, les Rockets se rapprochent de l'équilibre (6 victoires et 7 défaites) après un début de saison raté.

Scénario inverse pour les Nuggets qui avaient brillamment commencé, talonnant les leaders de la conférence, les Warriors, avant d'encaisser quatre défaites d'affilée.

Deuxième victoire pour les Cav's

Les Cleveland Cavaliers ont empoché leur deuxième victoire de la saison face aux Charlotte Hornets. Les Cavs n'ont pas fait dans le détail, remportant chaque quart-temps, pour s'imposer 113-89 (67-51). Le rookie Collin Sexton a inscrit 16 points alors que Jordan Clarkson est venu du banc pour en ajouter 24.

Victoire des Warriors contre Atlanta

Tristan Thompson a lui dévoré les Hornets au rebond, en prenant 21 à son compte, dont huit offensifs. Il termine également meilleur passeur de son équipe avec JR Smith (5 assists chacun). Dans la dernière rencontre de la soirée, les Golden State Warriors ont disposé des Atlanta Hawks 110-103 (49-52), en faisant le trou en deuxième mi-temps. Kevin Durant a inscrit 29 points et Klay Thompson 24. Il était prévu que les Warriors se passent de leur superstar Stephen Curry, blessée.

L'absence de Draymond Green a par contre surpris. Selon les médias américains, le bouillant ailier californien subirait ainsi une forme de sanction disciplinaire de la part du staff des Warriors. Green avait eu un échange assez houleux avec Kevin Durant, la veille lors de la défaite (121-116) aux Los Angeles Clippers.

Les deux joueurs n'en sont pas à leur première altercation, mais avaient rapidement étouffé l'affaire les fois précédentes, se justifiant en avançant l'esprit de compétition qui régnait au sein de cette formation regorgeant de stars. Mardi soir toutefois, la confrontation se serait poursuivie dans le vestiaire, Draymond Green allant jusqu'à insulter Kevin Durant.

Le trio Chris Paul, James Harden et Clint Capela a tourné à plein régime pour les Texans. Paul a inscrit 21 points avec une belle adresse alors qu'Harden, fort maladroit à longue distance (2/10 à trois points), finit la rencontre avec 22 points et 11 passes décisives, notamment bien exploitées par le pivot suisse Clint Capela (24 points). Grâce à cette victoire, les Rockets se rapprochent de l'équilibre (6 victoires et 7 défaites) après un début de saison raté. Scénario inverse pour les Nuggets qui avaient brillamment commencé, talonnant les leaders de la conférence, les Warriors, avant d'encaisser quatre défaites d'affilée. Les Cleveland Cavaliers ont empoché leur deuxième victoire de la saison face aux Charlotte Hornets. Les Cavs n'ont pas fait dans le détail, remportant chaque quart-temps, pour s'imposer 113-89 (67-51). Le rookie Collin Sexton a inscrit 16 points alors que Jordan Clarkson est venu du banc pour en ajouter 24. Tristan Thompson a lui dévoré les Hornets au rebond, en prenant 21 à son compte, dont huit offensifs. Il termine également meilleur passeur de son équipe avec JR Smith (5 assists chacun). Dans la dernière rencontre de la soirée, les Golden State Warriors ont disposé des Atlanta Hawks 110-103 (49-52), en faisant le trou en deuxième mi-temps. Kevin Durant a inscrit 29 points et Klay Thompson 24. Il était prévu que les Warriors se passent de leur superstar Stephen Curry, blessée. L'absence de Draymond Green a par contre surpris. Selon les médias américains, le bouillant ailier californien subirait ainsi une forme de sanction disciplinaire de la part du staff des Warriors. Green avait eu un échange assez houleux avec Kevin Durant, la veille lors de la défaite (121-116) aux Los Angeles Clippers. Les deux joueurs n'en sont pas à leur première altercation, mais avaient rapidement étouffé l'affaire les fois précédentes, se justifiant en avançant l'esprit de compétition qui régnait au sein de cette formation regorgeant de stars. Mardi soir toutefois, la confrontation se serait poursuivie dans le vestiaire, Draymond Green allant jusqu'à insulter Kevin Durant.