Le 1er but belge est tombé dès la 3e minute, après deux déviations successives pour servir la capitaine Barbara Nelen, qui trompait son homologue adverse Savita (3e). Malgré plusieurs penalty-corners (pc) et un nombre impressionnant de pénétrations et de tirs en faveur des Panthers, le marquoir n'évoluait plus jusqu'à la mi-temps. Peu après la reprise et un 5e pc belge, Alix Gerniers servait parfaitement Ambre Ballenghien, qui déviait dans le but indien (35e). Cette dernière a encore touché le poteau adverse à deux reprises en deuxième mi-temps. Le seul reproche d'ailleurs exprimé par Raoul Ehren, le coach belge, qui a "apprécié la prestation", mais aurait aimé voir plus de concrétisations aux offensives de ses protégées. Les Indiennes ont sauvé l'honneur dans le dernier quart-temps sur une erreur défensive dont a profité Lalremsiami (48e).

Plébiscitée joueuse du match, Charlotte Englebert est apparue étonnée de ce choix des officiels. "Il est toujours intéressant de voir comment les gens perçoivent notre jeu de l'extérieur, mais j'estime que bien d'autres joueuses méritaient ce trophée aujourd'hui", a répondu modestement la milieu de terrain. "Même que nous retrouvons ce week-end une équipe plus complète, nous continuons à travailler à chaque rencontre sur des détails spécifiques en vue de la Coupe du monde. Nous analyserons ce soir avec le staff à la vidéo ce qui n'a pas fonctionné et tenterons d'y remédier pour le retour de demain", a-t-elle prévenu.

A la suite de cette défaite, l'Inde, 3e au classement mais avec un grand déficit de match, ne pourra plus rejoindre l'Argentine, leader avec 38 points, qu'en battant Las Leonas à deux reprises le week-end prochain. Les Pays-Bas, 2e avec 29 unités, ne peuvent eux plus qu'égaler l'Argentine.

Côté belge, grâce à ce succès, leur 5e dans la compétition, les Belges, 8e mondiales, totalisent 16 unités et remontent à la 6e place (sur 9 équipes). Les joueuses de Raoul Ehren devraient également remonter au classement mondial, à la 7e ou même 6e place, aux dépens de l'Espagne ou de leurs adversaires du jour.

Le 1er but belge est tombé dès la 3e minute, après deux déviations successives pour servir la capitaine Barbara Nelen, qui trompait son homologue adverse Savita (3e). Malgré plusieurs penalty-corners (pc) et un nombre impressionnant de pénétrations et de tirs en faveur des Panthers, le marquoir n'évoluait plus jusqu'à la mi-temps. Peu après la reprise et un 5e pc belge, Alix Gerniers servait parfaitement Ambre Ballenghien, qui déviait dans le but indien (35e). Cette dernière a encore touché le poteau adverse à deux reprises en deuxième mi-temps. Le seul reproche d'ailleurs exprimé par Raoul Ehren, le coach belge, qui a "apprécié la prestation", mais aurait aimé voir plus de concrétisations aux offensives de ses protégées. Les Indiennes ont sauvé l'honneur dans le dernier quart-temps sur une erreur défensive dont a profité Lalremsiami (48e). Plébiscitée joueuse du match, Charlotte Englebert est apparue étonnée de ce choix des officiels. "Il est toujours intéressant de voir comment les gens perçoivent notre jeu de l'extérieur, mais j'estime que bien d'autres joueuses méritaient ce trophée aujourd'hui", a répondu modestement la milieu de terrain. "Même que nous retrouvons ce week-end une équipe plus complète, nous continuons à travailler à chaque rencontre sur des détails spécifiques en vue de la Coupe du monde. Nous analyserons ce soir avec le staff à la vidéo ce qui n'a pas fonctionné et tenterons d'y remédier pour le retour de demain", a-t-elle prévenu. A la suite de cette défaite, l'Inde, 3e au classement mais avec un grand déficit de match, ne pourra plus rejoindre l'Argentine, leader avec 38 points, qu'en battant Las Leonas à deux reprises le week-end prochain. Les Pays-Bas, 2e avec 29 unités, ne peuvent eux plus qu'égaler l'Argentine. Côté belge, grâce à ce succès, leur 5e dans la compétition, les Belges, 8e mondiales, totalisent 16 unités et remontent à la 6e place (sur 9 équipes). Les joueuses de Raoul Ehren devraient également remonter au classement mondial, à la 7e ou même 6e place, aux dépens de l'Espagne ou de leurs adversaires du jour.