Ce 4e succès consécutif des N.2 mondiaux, toujours 5e au classement, les rapprochent du podium final. A condition de gagner mercredi dans leur 2e match contre les Sud-Africains et de soigner leur différence de buts, ils pourraient d'ailleurs déjà s'emparer de la 2e place aux dépens des Indiens, qu'ils accueilleront samedi et dimanche, toujours à Wilrijk. Michel van den Heuvel pouvait à nouveau compter sur trois de ses Lions évoluant aux Pays-Bas (Arthur Van Doren, Nicolas Poncelet, Alexander Hendrickx), mais devait par contre toujours se passer de Vincent Vanasch. Le triple meilleur gardien mondial vient en effet de remporter lundi le 2e titre consécutif de champion d'Allemagne avec son club du Rot-Weiss Cologne et bénéficie de quelques jours de repos après son 7e sacre personnel en championnat national (2x avec Oranje-Zwart/P-B, 3 x avec le Waterloo Ducks et 2x avec Cologne/All).

Très présents en début de rencontre, les Belges ont mis moins de 5 minutes pour trouver le chemin des filets face à l'équipe dirigée par Gareth Ewing, 16e au classement FIH. Un bon 'press' et une récupération de balle de Tanguy Cosyns permettait à Florent Van Aubel d'adresser un centre millimétré à Nicolas De Kerpel pour ouvrir la marque (5e). Les occasions de doubler l'avance se sont succédées, notamment sur trois penalty-corners (pc), mais c'est au contraire les champions d'Afrique qui inquiétait Loïc Van Doren en envoyant son 1er pc sur le poteau droit du gardien belge. Le rythme baissait dans le 2e quart-temps, mais la Belgique s'octroyait néanmoins deux nouveaux pc avant la pause, tous deux manqués. Une combinaison entre Simon Gougnard, Cédric Charlier et Tanguy Cosyns finissait dans le stick de Tom Boon, qui inscrivait le 2-0 en déviation (26e).

Après le repos, la Belgique bénéficiait d'une erreur de l'arbitrage vidéo. Un pc de Boon, clairement hors cadre, et donc dangereux, était dévié dans son but par un défenseur adverse. Sportivement, les Africains se sont soumis à la décision arbitrale (3-0, 40e). Le 8e pc belge, provoqué par Florent Van Aubel, était expédié au fond du but défendu par Siyavuya Nolutshungue entre ses jambes (42e). Peu après le début du 4e et dernier quart, sur un nouvel envoi d'Hendrickx sur pc le rebond aboutissait à Boon, qui y allait d'un triplé, soit son 10e but en huit matchs disputés (5-0, 48e).

La Belgique, tenante du titre, pointe au 5e rang avec 24 points en 11 matches joués, à 1 unité de l'Allemagne, 3e après 14 rencontres, et de l'Argentine, 4e, qui a terminé la compétition.

Les Belges, champions olympiques et du monde, retrouveront les Sud-Africains mercredi à Anvers (18h00), avant de disputer deux duels importants pour le podium final en accueillant l'Inde samedi et dimanche, toujours à Wilrijk (16h30) et conclure le tournoi en Angleterre les 18 et 19 juin.

Ce 4e succès consécutif des N.2 mondiaux, toujours 5e au classement, les rapprochent du podium final. A condition de gagner mercredi dans leur 2e match contre les Sud-Africains et de soigner leur différence de buts, ils pourraient d'ailleurs déjà s'emparer de la 2e place aux dépens des Indiens, qu'ils accueilleront samedi et dimanche, toujours à Wilrijk. Michel van den Heuvel pouvait à nouveau compter sur trois de ses Lions évoluant aux Pays-Bas (Arthur Van Doren, Nicolas Poncelet, Alexander Hendrickx), mais devait par contre toujours se passer de Vincent Vanasch. Le triple meilleur gardien mondial vient en effet de remporter lundi le 2e titre consécutif de champion d'Allemagne avec son club du Rot-Weiss Cologne et bénéficie de quelques jours de repos après son 7e sacre personnel en championnat national (2x avec Oranje-Zwart/P-B, 3 x avec le Waterloo Ducks et 2x avec Cologne/All). Très présents en début de rencontre, les Belges ont mis moins de 5 minutes pour trouver le chemin des filets face à l'équipe dirigée par Gareth Ewing, 16e au classement FIH. Un bon 'press' et une récupération de balle de Tanguy Cosyns permettait à Florent Van Aubel d'adresser un centre millimétré à Nicolas De Kerpel pour ouvrir la marque (5e). Les occasions de doubler l'avance se sont succédées, notamment sur trois penalty-corners (pc), mais c'est au contraire les champions d'Afrique qui inquiétait Loïc Van Doren en envoyant son 1er pc sur le poteau droit du gardien belge. Le rythme baissait dans le 2e quart-temps, mais la Belgique s'octroyait néanmoins deux nouveaux pc avant la pause, tous deux manqués. Une combinaison entre Simon Gougnard, Cédric Charlier et Tanguy Cosyns finissait dans le stick de Tom Boon, qui inscrivait le 2-0 en déviation (26e). Après le repos, la Belgique bénéficiait d'une erreur de l'arbitrage vidéo. Un pc de Boon, clairement hors cadre, et donc dangereux, était dévié dans son but par un défenseur adverse. Sportivement, les Africains se sont soumis à la décision arbitrale (3-0, 40e). Le 8e pc belge, provoqué par Florent Van Aubel, était expédié au fond du but défendu par Siyavuya Nolutshungue entre ses jambes (42e). Peu après le début du 4e et dernier quart, sur un nouvel envoi d'Hendrickx sur pc le rebond aboutissait à Boon, qui y allait d'un triplé, soit son 10e but en huit matchs disputés (5-0, 48e). La Belgique, tenante du titre, pointe au 5e rang avec 24 points en 11 matches joués, à 1 unité de l'Allemagne, 3e après 14 rencontres, et de l'Argentine, 4e, qui a terminé la compétition. Les Belges, champions olympiques et du monde, retrouveront les Sud-Africains mercredi à Anvers (18h00), avant de disputer deux duels importants pour le podium final en accueillant l'Inde samedi et dimanche, toujours à Wilrijk (16h30) et conclure le tournoi en Angleterre les 18 et 19 juin.