Privés d'Arthur Van Doren, blessé samedi à la cheville, Michel van den Heuvel replaçait Gauthier Boccard et Victor Wegnez en support d'Arthur De Sloover dans l'axe central de la défense. La Belgique entamait bien la rencontre avec une occasion manquée et un penalty-corner (pc) obtenu mais mal négocié. Le rythme de la partie baissait ensuite, les Indiens prenant de plus en plus d'initiatives offensives. A la suite d'une belle combinaison en triangle, Abishek trompait Vincent Vanasch, qui avait repris sa place entre les poteaux belges après une interruption de plusieurs semaines (25e).

Visiblement corrigés à la mi-temps, les N.2 mondiaux réagissaient d'entrée de jeu en seconde période. De Sloover livrait un assist parfait pour Nicolas De Kerpel, reprenant d'un flat en un temps pour égaliser (1-1, 33e). Dans le 4e et dernier quart-temps, le 2e pc belge faisait mouche, avec Alexander Hendrickx au canon, envoyant la balle sous les jambes de Parattu (2-1, 48e). Vanasch devait s'employer alors que le match s'emballait en fin de partie. Simon Gougnard, fauché par le gardien adverse, provoquait un stroke qu'Hendrickx convertissait (3-1, 59e), avant que Mandeep Singh ne fixe le score à 3-2 dans les dernières secondes (60e).

Prenant 4 points sur 6 contre l'Inde et alors qu'il ne leur reste que 2 matchs à disputer la semaine prochaine en Angleterre, les Red Lions n'ont plus leur sort entre leurs mains pour prolonger leur titre acquis la saison dernière. Les Pays-Bas, qui doivent encore rencontrer deux fois l'Inde et l'Espagne n'ont plus besoin que de 5 unités pour remporter leur 1er trophée en Pro League, après l'Australie (2019) et la Belgique (2021).

Privés d'Arthur Van Doren, blessé samedi à la cheville, Michel van den Heuvel replaçait Gauthier Boccard et Victor Wegnez en support d'Arthur De Sloover dans l'axe central de la défense. La Belgique entamait bien la rencontre avec une occasion manquée et un penalty-corner (pc) obtenu mais mal négocié. Le rythme de la partie baissait ensuite, les Indiens prenant de plus en plus d'initiatives offensives. A la suite d'une belle combinaison en triangle, Abishek trompait Vincent Vanasch, qui avait repris sa place entre les poteaux belges après une interruption de plusieurs semaines (25e). Visiblement corrigés à la mi-temps, les N.2 mondiaux réagissaient d'entrée de jeu en seconde période. De Sloover livrait un assist parfait pour Nicolas De Kerpel, reprenant d'un flat en un temps pour égaliser (1-1, 33e). Dans le 4e et dernier quart-temps, le 2e pc belge faisait mouche, avec Alexander Hendrickx au canon, envoyant la balle sous les jambes de Parattu (2-1, 48e). Vanasch devait s'employer alors que le match s'emballait en fin de partie. Simon Gougnard, fauché par le gardien adverse, provoquait un stroke qu'Hendrickx convertissait (3-1, 59e), avant que Mandeep Singh ne fixe le score à 3-2 dans les dernières secondes (60e). Prenant 4 points sur 6 contre l'Inde et alors qu'il ne leur reste que 2 matchs à disputer la semaine prochaine en Angleterre, les Red Lions n'ont plus leur sort entre leurs mains pour prolonger leur titre acquis la saison dernière. Les Pays-Bas, qui doivent encore rencontrer deux fois l'Inde et l'Espagne n'ont plus besoin que de 5 unités pour remporter leur 1er trophée en Pro League, après l'Australie (2019) et la Belgique (2021).