La rencontre a été marquée par l'expulsion de LeBron James, renvoyé au vestiaire pour avoir donné un coup au visage d'Isaiah Stewart en début de 3e quart-temps alors que le marquoir affichait 79-67. Ensanglanté, Stewart a voulu en venir aux mains et a aussi été expulsé. C'est la deuxième fois en 19 ans de carrière que LeBron James, 36 ans, est expulsé, la première fois ayant eu lieu en 2017 alors qu'il jouait à Cleveland. Après cet incident, les Lakers, emmenés par Anthony Davis (30 points, 10 rebonds) et Russel Westbrook (26 points, 9 rebonds, 10 passes) ont pris les commandes du match pour aller chercher une 9e victoire qui les place au 9e rang de la Conférence Ouest.

Du côté des Pistons, Jerami Grant a marqué 36 points, tandis que Cade Cunningham, joueur sélectionné en première position de la draft 2021, est devenu à 20 ans et deux mois le plus jeune joueur de Detroit à signer un triple-double avec 13 points, 12 rebonds et 10 assists. Les Clippers, l'autre franchise de Los Angeles,, toujours portés par Paul George, se sont imposés à domicile 97-91 face aux Mavericks de Dallas, orphelins de leur génie slovène Luka Doncic, dans une revanche du premier tour des play-offs 2020. Grâce à Kawhi Leonard, stratosphérique, les Clippers étaient venus à bout des Mavs de Luka Doncic, bluffant, au terme d'un duel homérique (4-3) en juin dernier.

Mais dimanche, les deux meilleurs joueurs des franchises étaient absents, blessés. En leur absence, les Clippers ont pu compter sur leur ailier Paul George (29 points à 12 paniers réussis sur 25 tentés, 4 rebonds et 6 passes), pour battre à nouveau les Texans dans un match indécis jusqu'au bout. Menés 47-46 à la mi-temps, les Californiens ont fait la différence dans le troisième quart-temps (25-15), et ont su tenir, de justesse, leur résultat, malgré le bon match du Letton Kristaps Porzingis (25 pts à 10/18, 8 rbds), efficace dans le quatrième quart-temps. En toute fin de match, alors que les Mavericks n'étaient qu'à cinq points, Reggie Jackson a offert aux spectateurs du Staple Center l'action de la soirée, en inscrivant un lay-up en pirouette, dos au panier, alors qu'il était cerné par les défenseurs (96-89).

Les Clippers renouent donc avec la victoire, après deux défaites contre Memphis et la Nouvelle-Orléans. Les Californiens sont toujours privés de Nicolas Batum et Marcus Morris Sr., mais ont pu compter sur Serge Ibaka, de retour sur après un passage en G-League (la ligue inférieure) consécutif à une longue blessure. Le pivot a été très actif mais maladroit (6 pts, 2/8). Mardi, les deux équipes se retrouveront pour une revanche à laquelle participera peut-être Doncic.

La rencontre a été marquée par l'expulsion de LeBron James, renvoyé au vestiaire pour avoir donné un coup au visage d'Isaiah Stewart en début de 3e quart-temps alors que le marquoir affichait 79-67. Ensanglanté, Stewart a voulu en venir aux mains et a aussi été expulsé. C'est la deuxième fois en 19 ans de carrière que LeBron James, 36 ans, est expulsé, la première fois ayant eu lieu en 2017 alors qu'il jouait à Cleveland. Après cet incident, les Lakers, emmenés par Anthony Davis (30 points, 10 rebonds) et Russel Westbrook (26 points, 9 rebonds, 10 passes) ont pris les commandes du match pour aller chercher une 9e victoire qui les place au 9e rang de la Conférence Ouest. Du côté des Pistons, Jerami Grant a marqué 36 points, tandis que Cade Cunningham, joueur sélectionné en première position de la draft 2021, est devenu à 20 ans et deux mois le plus jeune joueur de Detroit à signer un triple-double avec 13 points, 12 rebonds et 10 assists. Les Clippers, l'autre franchise de Los Angeles,, toujours portés par Paul George, se sont imposés à domicile 97-91 face aux Mavericks de Dallas, orphelins de leur génie slovène Luka Doncic, dans une revanche du premier tour des play-offs 2020. Grâce à Kawhi Leonard, stratosphérique, les Clippers étaient venus à bout des Mavs de Luka Doncic, bluffant, au terme d'un duel homérique (4-3) en juin dernier. Mais dimanche, les deux meilleurs joueurs des franchises étaient absents, blessés. En leur absence, les Clippers ont pu compter sur leur ailier Paul George (29 points à 12 paniers réussis sur 25 tentés, 4 rebonds et 6 passes), pour battre à nouveau les Texans dans un match indécis jusqu'au bout. Menés 47-46 à la mi-temps, les Californiens ont fait la différence dans le troisième quart-temps (25-15), et ont su tenir, de justesse, leur résultat, malgré le bon match du Letton Kristaps Porzingis (25 pts à 10/18, 8 rbds), efficace dans le quatrième quart-temps. En toute fin de match, alors que les Mavericks n'étaient qu'à cinq points, Reggie Jackson a offert aux spectateurs du Staple Center l'action de la soirée, en inscrivant un lay-up en pirouette, dos au panier, alors qu'il était cerné par les défenseurs (96-89). Les Clippers renouent donc avec la victoire, après deux défaites contre Memphis et la Nouvelle-Orléans. Les Californiens sont toujours privés de Nicolas Batum et Marcus Morris Sr., mais ont pu compter sur Serge Ibaka, de retour sur après un passage en G-League (la ligue inférieure) consécutif à une longue blessure. Le pivot a été très actif mais maladroit (6 pts, 2/8). Mardi, les deux équipes se retrouveront pour une revanche à laquelle participera peut-être Doncic.