Si la pandémie est toujours en cours "alors il faudra annuler" les Jeux, a déclaré Mori dans une interview accordée au quotidien sportif Nikkan, expliquant qu'il serait impossible de les reporter une nouvelle fois.

Le président du TOCOG est allé plus loin que le président de l'Association médicale japonaise, le Dr Yoshitake Yokokura. Lors d'une conférence de presse en ligne organisée par le Club des correspondants étrangers au Japon, celui-ci a déclaré : "je pense qu'il sera difficile de les accueillir si un vaccin efficace n'est pas mis au point. Je ne dirais pas qu'ils ne doivent pas être tenus, mais ce serait extrêmement difficile". Il a aussi exhorté les chercheurs à "accélérer le rythme de l'élaboration (et de la production) de vaccins" contre le coronavirus.

Si la pandémie est toujours en cours "alors il faudra annuler" les Jeux, a déclaré Mori dans une interview accordée au quotidien sportif Nikkan, expliquant qu'il serait impossible de les reporter une nouvelle fois. Le président du TOCOG est allé plus loin que le président de l'Association médicale japonaise, le Dr Yoshitake Yokokura. Lors d'une conférence de presse en ligne organisée par le Club des correspondants étrangers au Japon, celui-ci a déclaré : "je pense qu'il sera difficile de les accueillir si un vaccin efficace n'est pas mis au point. Je ne dirais pas qu'ils ne doivent pas être tenus, mais ce serait extrêmement difficile". Il a aussi exhorté les chercheurs à "accélérer le rythme de l'élaboration (et de la production) de vaccins" contre le coronavirus.