La chaîne de télévision américaine NBC a indiqué lundi que les Jeux olympiques de Tokyo ont été "les plus suivis de l'histoire sur internet", malgré des audiences en baisse à la télé par rapport aux JO précédents, selon des médias spécialisés.

Les Jeux ont attiré sur NBC une audience moyenne de 15,1 millions de téléspectateurs, mais ont été plébiscités sur internet, avec environ six milliards de minutes de streaming et 2,9 milliards d'impressions sur les comptes Facebook, Twitter et Instagram du réseau NBC. NBC a produit au total près de 120 milliards de minutes de contenus sur les Jeux qui ont été diffusés sur toutes ses plateformes (radio, télévision, câble, numérique), y compris sa nouvelle plate-forme de streaming Peacock, créée il y a deux ans.

En outre, 150 millions d'Américains ont regardé la cérémonie de clôture sur NBC, selon la chaîne. "Il n'y a rien de plus puissant, dans les médias, que 17 jours consécutifs de domination olympique", a réagi Pete Bevacqua, le président de NBC Sports.

Selon Tom Jones, un chroniqueur de l'Institut Poynter, spécialisé dans les médias, il pourrait bien y avoir eu 10 millions de téléspectateurs américains en moins par rapport à Rio, à cause du décalage horaire (une demi-journée), du Covid-19 et de l'absence de spectateurs sur la plupart des sites olympiques.

Enfin, selon le site internet Sports Media Watch, les audiences pour la deuxième semaine étaient inférieures de 42% par rapport à la même semaine à Rio en 2016, ce qui ferait de Tokyo les Jeux parmi les moins suivis de l'histoire.

La chaîne de télévision américaine NBC a indiqué lundi que les Jeux olympiques de Tokyo ont été "les plus suivis de l'histoire sur internet", malgré des audiences en baisse à la télé par rapport aux JO précédents, selon des médias spécialisés. Les Jeux ont attiré sur NBC une audience moyenne de 15,1 millions de téléspectateurs, mais ont été plébiscités sur internet, avec environ six milliards de minutes de streaming et 2,9 milliards d'impressions sur les comptes Facebook, Twitter et Instagram du réseau NBC. NBC a produit au total près de 120 milliards de minutes de contenus sur les Jeux qui ont été diffusés sur toutes ses plateformes (radio, télévision, câble, numérique), y compris sa nouvelle plate-forme de streaming Peacock, créée il y a deux ans. En outre, 150 millions d'Américains ont regardé la cérémonie de clôture sur NBC, selon la chaîne. "Il n'y a rien de plus puissant, dans les médias, que 17 jours consécutifs de domination olympique", a réagi Pete Bevacqua, le président de NBC Sports. Selon Tom Jones, un chroniqueur de l'Institut Poynter, spécialisé dans les médias, il pourrait bien y avoir eu 10 millions de téléspectateurs américains en moins par rapport à Rio, à cause du décalage horaire (une demi-journée), du Covid-19 et de l'absence de spectateurs sur la plupart des sites olympiques. Enfin, selon le site internet Sports Media Watch, les audiences pour la deuxième semaine étaient inférieures de 42% par rapport à la même semaine à Rio en 2016, ce qui ferait de Tokyo les Jeux parmi les moins suivis de l'histoire.