Après les seize premiers lauréat(e)s qui se sont imposé(e)s à Zurich le 29 août, les seize autres vainqueurs de cette Ligue de Diamant seront connus sur le coup de 22 heures. Outre la prime de 50.000 dollars, ils décrocheront une invitation pour les Mondiaux de Doha, libérant ainsi une place supplémentaire pour leur pays au cas où plus de trois athlètes ont rempli les conditions pour y prendre part.

A tout seigneur, tout honneur. L'Américain Noah Lyles, lauréat du 100m à Zurich, va tenter d'être couronné sur 200m, du jamais vu qui plus est la même année. Il est le double tenant du trophée sur 200m. Ses 19.50 réussis cette saison lui laissent une grosse marge face aux six suivants dans le classement mondial, emmenés par le Turc Ramil Guliyev (19.99), qui lui seront opposés sur le tartan bruxellois.

Des duels plus serrés sont attendus. Sur 400m, avec Michael Norman et Fred Kerley dans une revanche des championnats US; sur 110m haies, avec Orlando Ortega et Daniel Roberts ou encore Sergey Shubenkov; sur 1500m, avec Timothy Cheruiyot, invaincu cette saison sur la distance, face aux frères Jakob et Filip Ingebritsen ou dans le 3000m steeple avec l'armada kenyane qui devra compter sur les Ethiopiens ou encore sur le N.1 de la saison le Marocain Soufiane El Bakkali.

Les concours s'annoncent aussi très ouverts notamment au triple saut, où les Américains Christian Taylor et Will Claye voudront s'imposer. Taylor veut égaler le record de sept succès en Diamond League que détient le perchiste français Renaud Lavillenie. Au lancer du disque, la lutte entre le Suédois Daniel Stahl et le Jamaïcain Fedrick Dacres, tenant du titre, s'annonce serrée. Ils sont les seuls à avoir franchi les 70 mètres cette saison.

Les épreuves féminines ne manqueront pas non plus d'intérêt. A commencer par celle du saut en hauteur. Devant un public acquis à sa cause, Nafissatou Thiam (2m02) y défie la Russe (au pavillon neutre) Mariya Lasitskene (2m06), qui a tout gagné cette saison en plein air. La Namuroise effectue son ultime sortie avant de s'attaquer à la conquête de son deuxième titre mondial de l'heptathlon. Sa grande rivale dans cette discipline, la Britannique Katarina Johnson-Thompson a préféré s'aligner à la longueur où six des sept meilleures du classement mondial seront présentes dont la N.1 l'Allemande Malika Mihambo (7m16) et la Colombienne Caterine Ibarguen qui compte six victoires en finale de la Diamond League, ou encore la championne du monde en titre l'Américaine Brittney Reese.

Le sprint pour le titre de femme la plus rapide sur 100m sera bien entendu très suivi. La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce a signé un impressionnant 10.73 cette année et semble intouchable. Dans le 100m haies, l'Américaine Kendra Harrison voudra prendre sa revanche sur la Jamaïcaine Danielle Williams qui l'a devancée à Birmingham. La Néerlandaise Sifan Hassan va tenter d'ajouter un Diamant à sa collection: celui du 5000m, après celui du 1500m ramené de Suisse. Il lui faudra pour cela devancer la double tenante du trophée kenyane Hellen Obiri, mais aussi deux autres Kenyanes, Beatrice Chepkoech et Agnes Tirop.

La discobole croate Sandra Perkovic, malgré une saison plus discrète, peut elle aussi décrocher son 7e Diamant sous le ciel de Bruxelles. Elle ouvrira la compétition à 18h23.