Les coureurs en provenance de Russie ou du Belarus ne seront pas autorisés à participer au marathon de Boston le 18 avril en raison de l'invasion de l'Ukraine, ont annoncé les organisateurs mercredi.

Cette interdiction concerne les coureurs résidant en Russie ou au Bélarus, tandis que les expatriés d'origine russe ou belarusse pourront eux prendre part à la course à condition qu'ils ne portent pas les couleurs de leur pays d'origine, a précisé la Boston Athletic Association. "Nous croyons que la course à pied est un sport mondial, et en tant que tel, nous devons faire ce que nous pouvons pour montrer notre soutien au peuple ukrainien", a déclaré Tom Grilk, directeur général de la Boston Athletic Association, ajoutant que les organisateurs ont été "horrifiés et indignés" par les reportages et les images montrant ce qui se passe en Ukraine.

Le marathon de Boston, annulé en 2020 puis organisé en octobre en 2021 avec un nombre de participants inférieur à la normale en raison de la pandémie de Covid-19, revient cette année à son calendrier et son format habituels. Le communiqué ne précise pas combien d'athlètes russes ou bélarusses étaient inscrits cette année.

En 2019, 59 des plus de 30.000 coureurs ayant pris part à la course étaient originaires de Russie et du Belarus. La Russie a été mise au ban du sport mondial depuis l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes le 24 février. Les instances dirigeantes du football, la Fifa et l'UEFA, ont ainsi suspendu la Russie de toutes les compétitions internationales, y compris la Coupe du monde, tandis que plusieurs organisations telles que la Formule 1 ont annulé des événements sportifs prévus en Russie.

Lire aussi: Russie

Les coureurs en provenance de Russie ou du Belarus ne seront pas autorisés à participer au marathon de Boston le 18 avril en raison de l'invasion de l'Ukraine, ont annoncé les organisateurs mercredi. Cette interdiction concerne les coureurs résidant en Russie ou au Bélarus, tandis que les expatriés d'origine russe ou belarusse pourront eux prendre part à la course à condition qu'ils ne portent pas les couleurs de leur pays d'origine, a précisé la Boston Athletic Association. "Nous croyons que la course à pied est un sport mondial, et en tant que tel, nous devons faire ce que nous pouvons pour montrer notre soutien au peuple ukrainien", a déclaré Tom Grilk, directeur général de la Boston Athletic Association, ajoutant que les organisateurs ont été "horrifiés et indignés" par les reportages et les images montrant ce qui se passe en Ukraine. Le marathon de Boston, annulé en 2020 puis organisé en octobre en 2021 avec un nombre de participants inférieur à la normale en raison de la pandémie de Covid-19, revient cette année à son calendrier et son format habituels. Le communiqué ne précise pas combien d'athlètes russes ou bélarusses étaient inscrits cette année. En 2019, 59 des plus de 30.000 coureurs ayant pris part à la course étaient originaires de Russie et du Belarus. La Russie a été mise au ban du sport mondial depuis l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes le 24 février. Les instances dirigeantes du football, la Fifa et l'UEFA, ont ainsi suspendu la Russie de toutes les compétitions internationales, y compris la Coupe du monde, tandis que plusieurs organisations telles que la Formule 1 ont annulé des événements sportifs prévus en Russie.