Pour leur première participation à un championnat du monde, les Belgian Cats se sont hissées du premier coup dans le top-8 mondial. Sur la lancée de leur médaille de bronze conquise à l'Euro l'an dernier à Prague, Emma Meesseman, Ann Wauters et consoeurs poursuivent leurs parcours de rêve avec un duel face aux voisines françaises.

Si les Belges, en battant l'Espagne, championne d'Europe, vice-championne olympique et du monde, de 9 points (72-63) mardi, ont rejoint directement en quarts de finale, la France de Valérie Garnier a dû elle passer par un barrage face à la Turquie mercredi (78-61). Avec Sandrine Gruda et Marine Joannes, la nouvelle pépite du basket français, les Bleues possèdent de solides arguments. Même si la génération se renouvelle, c'est une équipe qui possède l'expérience des grandes compétitions. La France est triple vice-championne d'Europe en titre (2013, 2015, 2017) et vice-championne olympique (2012).

La Belgique possède aussi des atouts pour venir contrarier son voisin. Le vainqueur de ce derby aura vraisemblablement l'honneur d'affronter les Etats-Unis en demi-finales, grandissimes favorites de l'épreuve et référence mondiale s'il en est. Les Américaines affronteront le Nigeria.

Les deux autres quarts de finale opposent l'Australie à la Chine et l'Espagne au Canada.