Les athlètes russes et bélarusses sont autorisés à participer aux Jeux Paralympiques d'hiver de Pékin du 4 au 13 mars, a annoncé le comité international paralympique (IPC) mercredi, mais sous bannière neutre.

Ils ne seront cependant pas repris dans le tableau des médailles, a ajouté le communiqué. Les athlètes de la Russie et du Bélarus pourront participer sous la bannière du comité international paralympique. Cette décision découle de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. L'IPC a annoncé aussi ternir une assemblée générale dans le courant de l'année pour déterminer si le respect de la trêve olympique devait être une condition d'adhésion mettant à l'ordre du jour la suspension ou la résiliation comme membre des Comités paralympiques russe et bélarusse. Le comité international paralympique n'organisera plus de compétitions ni en Russie ni au Bélarus et ce jusqu'à nouvel ordre.

Les athlètes russes et bélarusses sont autorisés à participer aux Jeux Paralympiques d'hiver de Pékin du 4 au 13 mars, a annoncé le comité international paralympique (IPC) mercredi, mais sous bannière neutre. Ils ne seront cependant pas repris dans le tableau des médailles, a ajouté le communiqué. Les athlètes de la Russie et du Bélarus pourront participer sous la bannière du comité international paralympique. Cette décision découle de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. L'IPC a annoncé aussi ternir une assemblée générale dans le courant de l'année pour déterminer si le respect de la trêve olympique devait être une condition d'adhésion mettant à l'ordre du jour la suspension ou la résiliation comme membre des Comités paralympiques russe et bélarusse. Le comité international paralympique n'organisera plus de compétitions ni en Russie ni au Bélarus et ce jusqu'à nouvel ordre.