Thomas Bach a demandé l'aide des États membres afin d'identifier les athlètes de haut niveau qui comptent actuellement parmi les réfugiés. "A l'heure actuelle, aucun de ces athlètes, même s'ils se qualifient sur le plan sportif, ne pourrait participer aux Jeux Olympiques car, compte tenu de leur statut de réfugié, ces athlètes n'ont plus de pays ni de Comité National Olympique à représenter", a-t-il déclaré.

"Sans délégation nationale à représenter, sans drapeau derrière lequel défiler, sans hymne national à interpréter, ces athlètes réfugiés seront les bienvenus aux Jeux où le drapeau et l'hymne olympiques les accompagneront. Le village olympique, qui accueillera les 11.000 autres athlètes des 206 Comités Nationaux Olympiques, sera leur foyer. Ce sera là un symbole d'espoir pour tous les réfugiés du monde, un geste qui permettra de sensibiliser davantage la planète à l'ampleur de cette crise", a ajouté le président du CIO.

Par ailleurs, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution portant sur le respect de la Trêve olympique pour les Jeux de Rio. La résolution a été soutenue par 180 des 193 États membres de l'ONU.

Thomas Bach a demandé l'aide des États membres afin d'identifier les athlètes de haut niveau qui comptent actuellement parmi les réfugiés. "A l'heure actuelle, aucun de ces athlètes, même s'ils se qualifient sur le plan sportif, ne pourrait participer aux Jeux Olympiques car, compte tenu de leur statut de réfugié, ces athlètes n'ont plus de pays ni de Comité National Olympique à représenter", a-t-il déclaré. "Sans délégation nationale à représenter, sans drapeau derrière lequel défiler, sans hymne national à interpréter, ces athlètes réfugiés seront les bienvenus aux Jeux où le drapeau et l'hymne olympiques les accompagneront. Le village olympique, qui accueillera les 11.000 autres athlètes des 206 Comités Nationaux Olympiques, sera leur foyer. Ce sera là un symbole d'espoir pour tous les réfugiés du monde, un geste qui permettra de sensibiliser davantage la planète à l'ampleur de cette crise", a ajouté le président du CIO. Par ailleurs, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution portant sur le respect de la Trêve olympique pour les Jeux de Rio. La résolution a été soutenue par 180 des 193 États membres de l'ONU.