En fonction des derniers forfaits (notamment celui des deux Audi du team français Saint-Eloc), on attend soixante-six voitures au départ. Entamé mardi dans le paddock, le contrôle technique se poursuivra mercredi jusque midi. Le moment fort de la journée se situera à 16h00 quand les concurrents quitteront le circuit et se rendront en colonne vers Spa pour la parade dans le centre-ville. Tandis que les pilotes signeront des autographes et répondront aux interviews, les voitures resteront exposées jusque 19h25, heure fixée pour le retour à Francorchamps.

La journée de jeudi sera consacrée aux essais avec une séance libre de 90 minutes en matinée (09h45-11h15), les pré-qualifications (18h15-19h15) et deux séances de qualification (20h10-21h25 et 21h55-23h10).

Au terme de celles-ci, la liste des vingt concurrents les plus rapides sera établie en vue de la Superpole qui déterminera les vingt premières places sur la grille. Cette Superpole se disputera vendredi de 18h15 à 18h25, après les six courses (British F3, Lamborghini Super Trofeo, Formula Renault NEC et BRCC) figurant au programme. Notons que le timing initial a été modifié, le premier sprint BRCC ayant lieu vendredi à 12h40 et le second samedi à 12h45.

La journée de samedi débutera précisément par le warm-up des 24 Heures (09h05-09h25) avant quatre courses annexes.

Le départ sera donné à 16h30.

Quelques changements dans les équipages

Quelques changements sont intervenus dans la composition des équipages engagés aux 24 Heures de Spa disputées ce week-end. Le plus important concerne le team belge Marc VDS Racing. Sur la troisième BMW Z4 de la formation belge, l'Allemand Dirk Müller remplace son homonyme Jörg Müller (incomplètement rétabli d'un récent accident) aux côtés de l'Italien Andrea Piccini et de l'autre Allemand Jens Klingmann.

Par ailleurs, la Porsche 911 GT3-R de l'équipe française SMG passe de catégorie Pro en Pro-Am avec l'arrivée de l'Allemand Robert Renauer en renfort des Français Olivier Pla, Nicolas Armindo et Eric Clément.

Plusieurs pilotes de pointe apparaissent sur les Ferrari 458 Italia alignées en Pro-Am : Toni Vilander et Marco Cioci sont enrôlés chez AF Corse tandis que Matteo Bobbi et Mika Salo débarquent au sein de la formation russe SMP Racing. Toujours en Pro-Am, nos compatriotes Bernard Delhez et Michael Albert rejoignent le DKR Engineering pour piloter sa BMW Z4.

Concluons avec le Gentlemen Trophy qui voit plusieurs Belges figurer sur les voitures candidates à la victoire. Frédéric Bouvy épaulera les Français Jean-Luc Blanchemain, Patrice Goueslard et Jean-Luc Beaubelique sur une Ferrari 458 du team SOFREV alors que Stéphane Lémeret fera cause commune avec Romain Brandela, Thierry Prignaud et Leonardo Gorini au volant d'une des trois Ferrari 458 engagées par les Français de Sport Garage.

Enfin le Français Laurent Pasquali est pressenti sur la McLaren du Boutsen Ginion Racing avec Marlène Brojji, Karim Ojjeh et Charles de Fierlant.

En fonction des derniers forfaits (notamment celui des deux Audi du team français Saint-Eloc), on attend soixante-six voitures au départ. Entamé mardi dans le paddock, le contrôle technique se poursuivra mercredi jusque midi. Le moment fort de la journée se situera à 16h00 quand les concurrents quitteront le circuit et se rendront en colonne vers Spa pour la parade dans le centre-ville. Tandis que les pilotes signeront des autographes et répondront aux interviews, les voitures resteront exposées jusque 19h25, heure fixée pour le retour à Francorchamps. La journée de jeudi sera consacrée aux essais avec une séance libre de 90 minutes en matinée (09h45-11h15), les pré-qualifications (18h15-19h15) et deux séances de qualification (20h10-21h25 et 21h55-23h10). Au terme de celles-ci, la liste des vingt concurrents les plus rapides sera établie en vue de la Superpole qui déterminera les vingt premières places sur la grille. Cette Superpole se disputera vendredi de 18h15 à 18h25, après les six courses (British F3, Lamborghini Super Trofeo, Formula Renault NEC et BRCC) figurant au programme. Notons que le timing initial a été modifié, le premier sprint BRCC ayant lieu vendredi à 12h40 et le second samedi à 12h45. La journée de samedi débutera précisément par le warm-up des 24 Heures (09h05-09h25) avant quatre courses annexes. Le départ sera donné à 16h30. Quelques changements dans les équipagesQuelques changements sont intervenus dans la composition des équipages engagés aux 24 Heures de Spa disputées ce week-end. Le plus important concerne le team belge Marc VDS Racing. Sur la troisième BMW Z4 de la formation belge, l'Allemand Dirk Müller remplace son homonyme Jörg Müller (incomplètement rétabli d'un récent accident) aux côtés de l'Italien Andrea Piccini et de l'autre Allemand Jens Klingmann. Par ailleurs, la Porsche 911 GT3-R de l'équipe française SMG passe de catégorie Pro en Pro-Am avec l'arrivée de l'Allemand Robert Renauer en renfort des Français Olivier Pla, Nicolas Armindo et Eric Clément. Plusieurs pilotes de pointe apparaissent sur les Ferrari 458 Italia alignées en Pro-Am : Toni Vilander et Marco Cioci sont enrôlés chez AF Corse tandis que Matteo Bobbi et Mika Salo débarquent au sein de la formation russe SMP Racing. Toujours en Pro-Am, nos compatriotes Bernard Delhez et Michael Albert rejoignent le DKR Engineering pour piloter sa BMW Z4. Concluons avec le Gentlemen Trophy qui voit plusieurs Belges figurer sur les voitures candidates à la victoire. Frédéric Bouvy épaulera les Français Jean-Luc Blanchemain, Patrice Goueslard et Jean-Luc Beaubelique sur une Ferrari 458 du team SOFREV alors que Stéphane Lémeret fera cause commune avec Romain Brandela, Thierry Prignaud et Leonardo Gorini au volant d'une des trois Ferrari 458 engagées par les Français de Sport Garage. Enfin le Français Laurent Pasquali est pressenti sur la McLaren du Boutsen Ginion Racing avec Marlène Brojji, Karim Ojjeh et Charles de Fierlant.