Le quatuor a couvert les 1.600 mètres en 3:16.16, nouveau record de Belgique. Il a été repêché au temps après avoir signé le 4e chrono de sa série. Cette place en finale signifie aussi que le relais belge s'est qualifié pour les JO de Tokyo prévus en 2020.

La Belgique devait terminer à l'une des trois premières place ou réussir un des deux meilleurs chronos des équipes non qualifiées grâce à leur classement. La Pologne s'est imposée en 3:15.47 devant le Brésil (3:16.12) et l'Inde (3:16.14).

L'ancien record national de la Belgique se situait à 3:18:03 depuis le 11 mai 2019 à Yokohama grâce à Julien Watrin, Camille Laus, Liefde Schoemaker et Dylan Borlée.