Laurens Devos, 16 ans, succède à Marieke Vervoort lauréate l'an dernier, et, avec 320 points, devance deux autres champions paralympiques à Rio, Florian Van Acker, médaille d'or en tennis de table également, 2e avec 282 points, et Peter Genyn, double champion olympique en chaise roulante en athlétisme, 3e avec 273 points.

Laurens Devos a marqué les esprits aux jeux Paralympiques. Il a d'ailleurs été récompensé à Doha du trophée de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) réservé à la star masculine de l'année en ping handisport.

Laurens Devos a en effet été cet été une des révélations du team belge engagé aux Jeux Paralympiques. Il y a remporté l'or dans sa catégorie (classe 9), ce qui avait fait de lui le plus jeune champion paralympique que le tennis de table ait connu.

Laurens Devos, 16 ans, succède à Marieke Vervoort lauréate l'an dernier, et, avec 320 points, devance deux autres champions paralympiques à Rio, Florian Van Acker, médaille d'or en tennis de table également, 2e avec 282 points, et Peter Genyn, double champion olympique en chaise roulante en athlétisme, 3e avec 273 points. Laurens Devos a marqué les esprits aux jeux Paralympiques. Il a d'ailleurs été récompensé à Doha du trophée de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) réservé à la star masculine de l'année en ping handisport. Laurens Devos a en effet été cet été une des révélations du team belge engagé aux Jeux Paralympiques. Il y a remporté l'or dans sa catégorie (classe 9), ce qui avait fait de lui le plus jeune champion paralympique que le tennis de table ait connu.