Samedi, Mayer était déjà en tête du décathlon avec un total de 4.563 points après couru le 100 mètres en 10.55 (963 points), atteint 7m80 à la longueur (1.010 pts), 16m00 au poids (851 pts), 2m05 à la hauteur et ponctué le 400 mètres en 48.42 (889 pts).

Dimanche, il a maintenu son rythme effréné en signant un chrono de 13.75 au 110 mètres haies (1.007 pts) puis avec des performances de 50m54 au disque (882 pts), 5m45 à la perche (1.051 pts) et 71m90 au javelot (918 pts). Tout en contrôle, il a terminé son concours en 4:36.11 sur le 1.500 mètres (705 pts).

Médaillé d'argent au Jeux Olympiques de Rio en 2016 grâce à un total de 8.834 points, ce qui constituait son record personnel, il avait ensuite successivement remporté les titres de champion d'Europe en salle (2017 à Belgrade), du monde (2017 à Londres) puis du monde en salle (2018 à Birmingham).

Le Français, 26 ans, a connu une grosse désillusion cet été lors des Championnats d'Europe à Berlin. Après trois essais mordus à la longueur, il avait abandonné le concours après avoir perdu toutes chances de titre.